Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

A Parrainer

Publicité

Cliquez pour eux 

Partager

Chat

Publié le 11/07/2017 à 11h34

SOS Euthanasie à Marseille : les chats du cimetière en grand danger, massacre à éviter avant le 31 juillet 2017

Marseille Animaux

Mode d'emploi

Je veux aider gratuitement :

  • Je clique 5 fois par jour
  • Je visionne chaque jour les vidéos

Je veux faire plus pour cet animal :

  • Je lui offre un DON
  • Je passe un APPEL solidaire
  • J'échange mes MAXIMILES accumulés

Je TELECHARGE sa photo par SMS

Nous avons aidé Marseille Animaux à assainir la situation sur un cimetière de Marseille et un immense travail a été fait. Les esprits étaient calmés, les minous soignés et sécurisés. La trêve a été de courtes de durée. Des particuliers ont jeté des femelles gestantes sur ce lieu, des matous sont arrivés, des chatons dans un état catastrophique commencent à naître.

Parrainez SOS Euthanasie à Marseille : les chats du cimeti...

Progression

31 %

  • Montant : reste 2783.5525 €
  • Clics : reste 69588813 clic(s)

Objectifs

  • Montant :4050 €
  • Clics : 101250000 clic(s)
  • Vidéos : 20250000 vidéo(s)
  • Appels : 5400 appel(s)

En regardant cette vidéo vous l'aidez

Pour faire un don

Le coût réel de votre don après réduction d'impôt s'élève à 0.00 €.

*

*

*

*

*

*

*

Code : 1517

Appel solidaire pour
SOS Euthanasie à Marseille : les chats du cimetière en grand danger, massacre à éviter avant le 31 juillet 2017

LA VIE DE 90 chats EN JEU 

L'association Marseille Animaux étant reconnue d'intérêt général, sauver un chat du cimetière revient à 45 € soit seulement à 15.30€ compte tenu de la déduction fiscale qui s'applique.  

Un travail de Sisyphe sur le site du cimetière : nos équipes épuisées

Souvenez vous : nous vous avons sollicités pour venir en aide aux chats d'un cimetière marseillais.

Un énorme travail de stérilisation et de soins a été fait, nous mobilisant durant plusieurs mois. Nous étions heureux et non mécontents de la tâche accomplie malgré notre épuisement à trapper, guetter, attendre des heures, pour traiter les gros comme les petits bobos et nourrir. Sur ce même site et avec les gains récoltés grâce à ACTUANIMAUX, plusieurs chats et chattes ont été stérilisés, traités, soignés, quelques chatons sauvés puis adoptés.

De nouveaux et lâches abandons de femelles gestantes 

Mais dans ce lieu de quiétude et de recueillement, sévit à nouveau une misère animale insoupçonnable.

En effet, d'autres chats sont apparus : des femelles gestantes inconnues jusqu'alors surgissent. Leur nombre est impressionnant. Nous pensons que des propriétaires peu scrupuleux abandonnent leurs chattes à cet endroit pour ne pas investir dans une stérilisation,  sachant  que des nourricières veilleront sur elles.

(Et bien sûr, ils ont raison : nous veillerons  sur ces chattes abandonnées lâchement.)

Des matous bagarreurs, des chatons malades : une tâche immense nous attend

De nouveaux chats attirés dans leur instinct par les chattes non stérilisées pointent le bout de leur nez, souvent atteints de griffures, morsures, plaies, abcès...

Des chatons y sont nés, presque tous malades, atteints de coryza et de diarrhée chronique... D'autres verront le jour prochainement...

  

Malheureusement, tout est à refaire..… Et il est ardu de les capturer dans les 63 hectares que compte le cimetière.

L'urgence : éviter à tout prix nouvelles naissances et expéditions punitives

Une course contre la montre s'engage. Nous ne désirons pas d'autres naissances en ce lieu. Nous avons encore en tête le nombre effarant de chatons recueillis l'an dernier. Nombre d'entre eux sont décédés, atteints de maladies incurables (typhus...coryza important....), certains ont dû même être euthanasiés (malformation cardiaque congénitale...).

  

Une effroyable misère animale par la faute d'humains lâches et irresponsables 

Psychologiquement, nous avons eu mal à surmonter ces moments néfastes. Combien de larmes versées... combien de nuits sans dormir à penser à eux... combien de moments d'angoisse....

  

Des visiteurs se plaignent de la recrudescence des chats dans le cimetière. Leur présence n'est pas tolérée. Nous craignons tous le jour qu'une rafle ait lieu. Alors, même si la tâche s'avère compliquée, nous ne baisserons pas les bras, nous continuerons à aider et à sauver ces pauvres chats victimes de l'inconscience et de l'irresponsabilité humaine. Nous n'accepterons pas que tout ces petits rejoignent la fourrière. Pour mener à bien notre combat, nous avons besoin de vous. ces chats ne doivent pas mourir. nous devons aller plus vite que l'éventuelle rafle prévue. Merci à tous !

"Excusez-nous pour certaines photos choquantes que nous ne voulions pas diffuser, mais, malheureusement, la souffrance de ces petites victimes est encore plus choquante pour nos yeux."

A noter que les photos prises dans la journée (le cimetière ferme en fin d'après midi) ne rendent pas compte du nombre de chats qui se cachent aux heures chaudes.

Publié le 4 juillet 2017

Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics, merci pour eux ! Pensez aussi à ceux qui voudraient bien être adoptés...

 


DESTINATION DES FONDS RÉCOLTÉS


Stérilisations, soins importants, frais vétérinaires


En partenariat avec

MARSEILLE ANIMAUX
Association d'intérêt général

Traverse du Diable

13012 MARSEILLE


0609543791

E-mail : janine.danielian@sfr.fr

Voir la fiche

-
sms

Pour télécharger la photo de SOS Euthanasie à Marseille : les chats du cimetière en grand danger, massacre à éviter avant le 31 juillet 2017

france

Envoyez ACTUMARS par sms au

81083

* 3,00€ par envoi + prix d'un SMS

belgique

Envoyez ACTUMARS par
sms au

STuur ACTUMARS per
sms naar

3070

4,00 € par SMS

2€/SMS Envoyé/Reçu.
Total 4€ par transaction complète.

2€/SMS Verzonden/Ontvagen.
Totaal 4€ per volledige transactie.

suisse

Envoyez ACTUMARS par sms au

41414

* 5,00 CHF par envoi + prix d'un SMS

Commenter la fiche | 120087 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

40 commentaire(s)

Voir les vidéos

Nous vous invitons à visionner les vidéos présentes ci-dessous afin de faire monter le compteur de l'animal concerné. Pour chaque vidéo publicitaire vue en entier, cela permettra de faire monter le compteur de l'animal.
Seules les vidéos précédées d'une vidéo publicitaire seront bien entendu comptabilisées.

Nous souhaitons remercier ici les organisations et personnes qui nous autorisent à diffuser leurs vidéos pour aider les animaux en détresse présentés sur notre site.

Hope for Paws est une association de protection animale américaine qui vient en aide aux animaux abandonnés. Elle souhaite également éduquer le public, lui faire prendre conscience de la place indispensable qu'occupe l'animal dans la société. Les vidéos d'Hope For Paws sont de véritables bouffées d'oxygène tant les sauvetages filmés sont magnifiques.

www.hopeforpaws.org

Véritable sanctuaire pour les animaux, l'association Animal Unlimited India sauve chaque année des milliers d'animaux. Cette formidable association recueille, soigne et fait adopter les animaux abandonnés en Inde. Elle permet, grâce à ses vidéos, d'éveiller les consciences.

animalaidunlimited.org

Association anglaise, la North Clwyd Animal Rescue (NCAR) sauve chaque année 1800 animaux domestiques et a plusieurs objectifs : Faire adopter les animaux abandonnés, les soigner et éduquer le public. L'animal tient une place importante dans la société anglaise et cette association créée en 1978 y est certainement pour beaucoup.

www.ncar.org.uk

Quoi de mieux que d'avoir les conseils d'un vétérinaire ? Certes, cela ne remplace pas une véritable consultation mais ces vidéos vous permettront, c'est certain de répondre à certaines de vos interrogations.

www.conseilsveterinaire.com