Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 14/12/2016 à 10h34

1 an de prison ferme pour maltraitance sur chevaux. L'éleveuse rachetait des chevaux pour les envoyer à l'abattoir !

8 vote(s)

DR

C'est une peine rare pour être soulignée, une éleveuse de chevaux vient d'être condamnée à un an de prison ferme pour maltraitance sur des chevaux !

Elle faisait vivre un calvaire à ses chevaux... en les amenant à l'abattoir !

Caroline Da Costa, une "éleveuse" de chevaux a été condamnée par le tribunal correctionnel de Périgueux à 1 an de prison ferme pour maltraitance sur ses chevaux ainsi qu'à une amende de 14 000 €. Elle n'était pas présente à son procès.

Celle qui a été décrite comme cupide par le Tribunal, laissait mourir ses chevaux. 

De décembre 20113 à février 2016, des dizaines d'équidés ont vécu un véritable martyre. Mauvais traitements, privation de soins, déclarations frauduleuses afin de percevoir des primes de la PAC (plus de 50 000 €), tous les moyens étaient bons visiblement.

Il faut dire que la méthoide était bien rodée : elle achetait à bas prix des chevaux, qu'elle engraissait pour les revendre à bon prix à des négociants au Maroc ou en Espagne notamment. La destination était la reproduction ou l'abattoir.

Si les 11 chevaux de Caroline Da Costa ont été pris en charge par une association, des dizaines sont actuellement dans la nature... tout comme elle qui est activement recherchée.

Soulignons tout de même cette peine exemplaire qui mérite vraiment d'être saluée.

 

Attention aux arnaques des urgences abattoir

La méthode utilisée par cette "éleveuse" est classique malheureusement. En effet, l'achat de chevaux pour les engraisser et ensuite les revendre, cela ne date pas d'hier ! L'équipe d'Actuanimaux a largement dénoncé les arnaques aux urgences abattoir qui pulullent sur le net ! Nous ne pouvons vous appeler qu'à une grande prudence concernant ces urgences abattoir qui vous sont proposées ici ou là. De nombreuses personnes actuellement font tout et n'importe quoi en ne donnant aucune assurance sur le futur de l'animal... Un conseil : ne donnez plus aux urgences abattoir. Il est utile de rappeler qu'un maquignon a tout intérêt à revendre un animal à une association plutôt que de l'envoyer à l'abattoir.

 

Source :

France 3

Contributeur Nicolas - Equipe Actuanimaux

Nicolas - Equipe Actuanimaux

Commenter l'article | 11152 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

16 commentaire(s)