Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 26/09/2013 à 14h08

Scandaleux ! Laurent Ruquier se couche devant la torera Léa Vicens

22 vote(s)

DR

Marie-Sarah, la torera de triste mémoire, fait école. C'est en sa présence que Léa Vicens a reçu l'alternative le 14 septembre dernier, une intronisation qui se déroule lors d'une corrida au rituel particulier. Laurent Ruquier a jugé utile de l'inviter lors de sa prochaine émission "On n'est pas couchés" programmée ce 28 septembre.

Léa Vicens dans les pas de Marie Sarah, la torera française à cheval

Nous voilà comblés : la relève de la cruauté est assurée, cette jeune torera vient d'être "adoubée" par ses pairs pour une carrière que l'on nous dit prometteuse. 

Cela va se traduire par combien de chevaux blessés ou morts ? Combien de taureaux suppliciés par cette jeune femme souriante ?  

Les comptes sanglants ont déjà commencé, si l'on en croit les articles consultés sur le net concernant les premiers triomphes de Madame Vicens :

En 2011 elle a participé à 15 corridas et coupé 20 oreilles et une queue, c'était avant sa présentation en France le 14 juillet dernier et son triomphe aux fêtes de Mont de Marsan (3 oreilles et une queue) - De quoi faire "fantasmer" un max  les machos sur les gradins dont la jouissance a dû être à son comble !

Ruquier avait-il besoin d'inviter cette torera ? 

Pour faire de l'audience ? Pour créer la polémique ? Les défenseurs des animaux, les anticorridas apprécieront. On espère qu'Aymeric Caron saura avaler cette couleuvre !

Protester sur les réseau sociaux : pas de tradition taurine à la télévision ! 

En attendant vous pouvez vous exprimer sur les réseaux sociaux pour dire le dégoût que vous inspire la publicité faite à celle qui va semer la violence, la cruauté et la souffrance dans les arènes. Ce "spectacle" d'un autre âge tomberait sous le coup de la loi qui protège les animaux contre la cruauté et les sévices s'il n'avait pas fait l'objet d'une ignoble dérogation suscitée par ceux qui font passer le pouvoir et l'argent avant la compassion pour les animaux. 

 

Commenter l'article | 7608 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

71 commentaire(s)