Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 17/03/2017 à 00h00

Les bars à chats sont à la mode, est-ce une bonne idée ?

8 vote(s)

DR

Le concept vient tout droit du Japon où le premier bar s’est ouvert en 2003. Les japonais qui adorent les chats sont trop petitement logés pour en détenir chez eux d'où l'idée d'aller à la rencontre des félins dans un lieu qui leur est dédié.

L'idée a fait son chemin et c'est ainsi que le bar à chats est arrivée au Canada, en Angleterre puis en France: à Paris, Montpellier, Nice, Lyon, Rennes, Strasbourg, Nantes...

L’idée est séduisante, simplement s’offrir un café ou un thé dans un endroit reposant où il est plus facile de se détendre en féline compagnie.

Les avis sont pourtant partagés mais c'est sans doute au cas par cas qu'il faut juger ces cafés qui ont le mérite de mettre à l'abri des chats sauvés de la rue et peut-être de leur permettre de trouver des adoptants.

 

Un succès incroyable dès l'ouverture du premier bar à chat français

Le jour où le café s’est ouvert à Lyon, dans la rue Pailleron, le propriétaire n’en revenait pas : il y avait une queue de deux heures sur le trottoir pour avoir une place dans le café. Depuis, la clientèle s’est bien stabilisée, le café fonctionne bien.

Il y a entre six et douze chats qui se promènent entre les tables, ils dorment perchés sur des étagères installées pour eux. Quelque soit le café, les chats sont toujours très sociables et se familiarisent avec la clientèle. Mais ils sont les rois et peuvent s’isoler dans une pièce à part s’ils le désirent. Si les chats sont un tant soit peu stressés, la magie de l’ambiance ne se crée pas.

L’idée est interessante quand on sait que les chats viennent de refuges pour certains cafés et ont ainsi le droit à une nouvelle chance.
Les félins sont proposés quelquefois à l’adoption mais la co-gérante du bar à chat de Strasbourg ne donne pas le chat si elle sent qu’il ne sera pas heureux dans la famille.

Le principe est le même dans chaque bar : on peut boire un smoothie, manger un gâteau en caressant un chat qui ronronne de plaisir.

Café des chats - Paris 

Par contre, il est totalement interdit de nourrir le chat et d’essayer de le retenir alors qu’il a envie de partir. Les clients sont invités par commencer en se désinfectant les mains pour éviter de contaminer les chats. Ensuite ils n'ont plus qu'à se laisser aller à ces quelques moments précieux de détente en compagnie de l'animal le plus mystérieux et le plus zen qui soit ....

Ronronthérapie

Le concept de ronronthérapie trouve là son aboutissement. Les amoureux des chats ont ainsi l’occasion de savourer leur présence sans avoir les contraintes qu’ils ne peuvent pas assumer au quotidien.

La ronronthérapie part du principe que le chat est une éponge émotionnelle. Quand le chat ronronne, il émet des vibrations sonores et apaisantes. Il le fait aussi en situation de grande souffrance pour lui et à blessure égale, il se rétablit plus vite que les autres animaux. Ce qui confirme les actions réparatrice du ronronnement.

Caresser un chat diminue l’anxiété et la tension artérielle. Il est un animal précieux qui choisit  ses moments de tendresse et s’expose à vous avec délicatesse.

Dans les bars, les clients doivent respecter les règles, ne pas contraindre le chat ni le réveiller et s’il y a un enfant, il doit venir avec un adulte qui s’engage à le surveiller.

Consignes Café des Chats 

Les critiques concernent certains bars à chats dont les lieux sont mal adaptés, trop exigus, mal aérés, malodorants et où les chats ne sont pas toujours aussi bien entretenus qu'on le voudrait. Car le concept de bar à chats suppose des locaux particulièrement bien pensés pour que les chat soient les rois du lieu et les clients, leurs invités privilégiés, tout cela tout de même dans une logique de rentabilité !

Photos Actuanimaux - Café des chats Paris 

Contributeur valerie.lagauche

Commenter l'article | 5893 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

13 commentaire(s)