Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 14/03/2017 à 00h00

Des images tournées dans un laboratoire canadien démontrent le calvaire des animaux

10 vote(s)

LCA

L'association américaine Last Chance for Animals dévoile une vidéo tournée dans un laboratoire de recherche de Montreal. Une terrible enquête qui lève le voile sur la cruauté exercée

L'enfer des animaux de laboratoire

Au cours de l’été et de l’automne 2016, Last Chance for Animals (LCA) a conduit une enquête chez ITR Canada, un centre de recherché en toxicologie situé en banlieue de Montréal au Québec. Des cochons, des beagles et des macaques sont les pauvres victimes de la science dans ce laboratoire.

Au cours de leur enquête, de nombreux abus et négligences dans le traitement des animaux ont été révélés. 

Des animaux frappés et jetés pendant leur "manipulation", des animaux qui présentaient des plaies et des infections non soignées... à la vue de tous. Car oui, la direction de ce laboratoire ne pouvait pas ignorer les conditions des animaux. Ils savaient, ils étaient filmés et n'ont rien fait !

A la fin des expériences, les animaux sont tués. Une délivrance certainement pour ces animaux qui ont connu le pire... sauf pour les macaques qui sont exploités à de nombreuses reprises pour diverses expériences.

 

ATTENTION VIDEO AVEC IMAGES DIFFICILES

Au cours de son enquête, LCA a pu constater : 

  • Des animaux jetés, frappés, suspendus par les oreilles ou les membres. Les coups étaient si forts qu’ils peuvent être entendus sur l'enregistrement;
  • Des plaies et les infections non traitées ou mal traitées;
  • Des animaux soumis à des procédures douloureuses et angoissantes à la vue d'autres animaux;
  • Des beagles et des macaques à qui on refuse toute possibilité de socialisation avec les humains ou d'autres animaux, et qui n’ont accès à aucune forme exercice, dans certains cas pendant une étude de neuf mois (à la fin de laquelle les animaux sont tués);
  • Des macaques qui n’ont pas accès à de l’eau eau potable en quantité suffisante;
  • Des techniciens qui ont reçu l'ordre de ne pas prendre note de la perte de poils chez les macaques, même si cette perte de poils était la conséquence de comportements répétitifs développés par le stress d’être confiné dans un logement inapproprié, et même si les lignes directrices pour l'évaluation quotidienne des animaux dans les laboratoires exigent que les indicateurs de bien-être soient mesurés;
  • Un logement inadéquat où les animaux étaient confinés sans literie appropriée ou une zone sèche et plate pour se reposer. Les animaux étaient exposés à de fort bruits et à des niveaux nocifs de gaz causés l'accumulation d'urine et de matières fécales derrière les cages. Les animaux risquent également d’être pris dans le grillage de leurs cages;
  • Des beagles incapables de se retourner complètement parce qu’ils sont constamment attachés avec un cathéter inséré entre leurs omoplates;
  • Un cas anecdotique d'un singe macaque laissé sans surveillance pendant qu'il est restreint dans un dispositif d'inhalation pour ensuite suffoquer jusqu'à la mort.

Au Canada, tout comme en France, on ne compte plus les actes de maltraitance et/ou de négligence envers les animaux destinés notamment à la science.

L'association américaine a transmis les éléments de preuves et déposé des plaintes officielles auprès du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) et du Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) et demande que les lois soient appliquées dans les cas suivants.

Plus que jamais nous souhaitons que le sort des animaux de laboratoires puissent être connus de tous. Nous espérons également que le grand public prendra conscience qu'il existe des alternatives à cette torture et qu'il n'est pas nécessaire de faire vivre un enfer aux animaux pour se soigner notamment.

Source :

LCA

Contributeur Nicolas - Equipe Actuanimaux

Nicolas - Equipe Actuanimaux

Commenter l'article | 35741 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

47 commentaire(s)