Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 29/06/2017 à 10h05

Alerte trafic et mendicité avec chiens et chiots importés ou volés

15 vote(s)

R.A.

Ne cautionnez pas les trafics de chiens et chiots en provenance des pays de l'Est. Tybalt, pour lequel une collecte est en cours en est la malheureuse victime et l'illustration. Il est impératif de ne pas donner d'argent et de ne pas encourager ce commerce mais plutôt d'alerter, à chaque fois que c'est possible, les autorités.

 

 

Maltraitance de chiens et de chiots, trafic et problèmes sanitaires

Dans la plupart des cas, les chiens qui servent à la mendicité sont arrivés illégalement en France depuis les pays de l’Est avec un carnet de santé falsifié. 

Des animaux esclaves en grande détresse derrière une illusion trompeuse 

Les femelles sont soumises à de multiples portées, souvent jusqu’à épuisement ☹ Les chiots sont exposés sur les trottoirs, parfois sans leur mère mais avec une autre femelle (non allaitante) afin de créer l’illusion.

Après quelques jours, il n’est pas rare que des chiots disparaissent (décédés ? vendus non sevrés ? …).

Les chiens exposés peuvent également avoir été volés à leurs propriétaires : dans les jardins, devant les magasins, dans les voitures … NE LAISSEZ JAMAIS VOTRE ANIMAL SEUL SANS SURVEILLANCE !!! Même de moyenne ou grande taille, il suffit de quelques secondes pour voler un chien.

Des animaux terrorisés, drogués pour attendrir les passants

Leur journée sur le trottoir 

Les animaux (chiens, chats, lapins) sont « déballés » sur les trottoirs le matin pour attendrir le passant qui sera plus à même de donner 1 pièce ou 2. Vous verrez rarement ces animaux bouger ☹ Ils sont en effet contraints à rester immobiles des heures durant sous peine de réprimandes (coups donnés à l’abri des regards, coups de laisse pour les remettre « à leur place » …). Les animaux se résignent rapidement et deviennent « amorphes ». Dans certains cas ils sont drogués. Sortis de ce contexte et placés dans de bonnes conditions, ils mettent plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant de retrouver des comportements spontanés.

A la fin de la journée, les animaux repartent dans des caisses, parfois dans des sacs en plastiques ou enfermés dans une valise. Il est fréquent également de voir un animal quelques temps avant d’être remplacé par un autre … sans qu’on sache ce qu’il est advenu du précédent ☹

Comment lutter contre ce trafic ?

Ne jamais donner d'argent !!!

 Ni pour améliorer le quotidien de l’animal, ni pour l’acheter : cela ne fait au final que renforcer le trafic. Tant qu’il sera plus rentable de mendier avec un animal, cette situation perdurera. Rien ne vous empêche en revanche d’offrir nourriture ou boisson à la personne ou l’animal.

Alerter les autorités, connaître la réglementation 

Si vous êtes témoin d’une situation de maltraitance, alertez le commissariat concerné, allez déposer une main courante si besoin. Après cela, vous pouvez également contacter une association ou la « brigade animale bénévole » en indiquant précisément le lieu et la date, les circonstances, avec si possible des photos ou vidéos (prises discrètement).

A savoir que la vente d’un animal de compagnie est strictement réglementée 

ATTENTION : nous ne visons pas les SDF qui vivent dans la rue avec leur chien !

Merci à toutes les personnes, policiers ou civiles, qui œuvrent chaque jour pour enrayer ce trafic  Merci à chacun de vous qui avez pris le temps de nous lire, d’informer et de sensibiliser votre entourage !

Informations et texte : Association Rev'Animal 

 

 

Source :

Rev'Animal

Contributeur Sophie - Equipe Actuanimaux

Sophie - Equipe Actuanimaux

Commenter l'article | 18876 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

17 commentaire(s)