Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 31/12/2011 à 13h16

Apollon amoureux

0 vote(s)

-

Voici les dernières nouvelles d'Apollon, notre filleul, inspiré par Cupidon... Il faut dire qu'il est devenu très beau notre Apollon depuis qu'il a retrouvé un beau plumage. "Depuis que je suis sorti de ma volière, je navigue à 2 pattes sur les toits des cages explorant un nouveau territoire. Je vais même jusqu'à la réserve de noisettes et noix que je considère comme un self-service. Chaque jour je m'enhardis. Moi, le Ara si trouillard, si timoré et stressé je deviens même coquin et mâlin, découpant les cartons, les poutres, le rebord des murs, décollant furtivement, dès le petit matin, les lattes de bois. Mais dans mon périple journalier j'ai fais la connaissance, de plus près, de Valentine, haut en voix et pour bénéficier de ses faveurs je vais chaque jour la nourrir des noix usurpées en cachette. De jour en jour nous devenons inséparables. Ils disent que c'est l'Amour qui nous unit sous le regard complice de Domino et Mikado, Bufffy et Cervantès." Mais pour l'instant, Valentine, malgré la porte ouverte, se laisse courtiser sans sortir de sa cage. Espérons que pour les beaux yeux de son amoureux, elle finisse par s'enhardir à goûter à la liberté. Les internautes se souviennent sans doute de ce beau perroquet qui ne voulait pas sortir de sa cage malgré la porte ouverte en permanence et qui, un beau jour, s'est enhardi à passer le pas et à explorer son environnement. Le savoir maintenant amoureux est le signe d'une grande victoire de l'équipe de l'ASAP qui a su lui redonner confiance et le sortir de l'état dans lequel la maltraitance l'avait mis. Les internautes qui s'étonnent des cages et des barreaux qui bornent l'univers de ces oiseaux, doivent savoir que ces magnifiques perroquets, malades psychologiquement d'années de maltraitance, ne peuvent vivre normalement et que même la liberté ou seulement une cage trop grande, offerte trop vite, peut leur être fatale. A l'Asap on a vu des perroquets détenus auparavant dans des cages à canaris, perdre leur équilibre et tomber dans une volière où ils n'avaient plus les mêmes repères"

Source :

Actuanimaux

Contributeur Sophie L.

Commenter l'article | 2284 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

0 commentaire(s)