Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 27/10/2016 à 05h25

Ce minuscule chaton a survécu à l'ouragan Matthew

14 vote(s)

Sarah twitter@crysomemore

Découvrez l'histoire de cette minette âgée de moins d'un mois, sauvée de l'ouragan Matthew. Lorsque les vétérinaires ont vu à quel point elle était petite et fragile, ils ont décidé de lui fabriquer un pull. Elle devait être maintenue au chaud. Le chaton a donc été présenté ainsi, dans son mini-pull, a une famille adoptante. Bien évidemment, toute la famille a craqué et elle a trouvé son nouveau foyer ! On vous raconte son histoire.

L'ouragan Matthew n'a pas épargné les animaux

Si vous avez quelque peu suivi l'actualité dernièrement, vous n'êtes pas sans savoir qu'un terrible Ouragan a frappé Haïti. Cette catastrophe naturelle a fait près de 1000 morts en Haïti et 4 en République Dominicaine. Puis il est remonté sur les côtes américaines et a ainsi longé la Floride, la Caroline et la Géorgie. S'il n'y a pas eu de morts aux États-Unis, les dégâts causés sont très importants et s'évaluent à plusieurs milliards de dollars. Mais les cyclones et autres séismes n'épargnent pas nos amis les animaux. Et un tout petit chaton a justement été sauvé de l'ouragan….

Chaton sauvé pendant l'ouragan Matthew

Le chaton n'avait que 3 ou 4 semaines environ

Le petit chaton en question avait environ 3 ou 4 semaines. Il a été conduit dans un PetSmart, à Northwest Raleigh, en Caroline du Nord. À noter que l'enseigne fait animalerie, mais qu'elle propose aussi divers services, dont un hôpital pour animaux (Banfield Pet Hospital). C'est un concept auquel nous ne sommes pas très habitués, mais courant aux États-Unis. Une cliente du magasin, Sarah, a pris soin de prendre le petit chaton en photo et de relayer l'histoire sur les réseaux sociaux. Il faut dire que la petite minette est très touchante. Afin qu'elle se réchauffe après avoir été trouvée dehors durant l'ouragan, les vétérinaires ont dû agir vite. Ils lui ont alors fabriqué un pull minuscule découpé dans une chaussette.

sauvetage d'un chaton pendant l'ouragan Matthew

La petite minette avait besoin d'un foyer aimant

Lorsqu'une famille est arrivée à Petsmart ce jour-là pour adopter un chat, quelle ne fut pas leur surprise. Une assistante vétérinaire, Tori Meinsen, savait précisément quel chaton leur proposer. Elle leur a expliqué que c'était une minette qui avait besoin de beaucoup d'amour après ce qui lui était arrivé. Après consultation, la petite famille a décidé d'adopter la minette. C'était un véritable coup de cœur pour tous. Ils n'ont pas tardé à dévaliser la boutique d'accessoires pour que la petite se sente bien.

Penny le chaton - Ouragan Matthew

Sarah a le cœur lourd, mais elle est heureuse pour ce chaton

Quant à Sarah, la cliente qui a témoigné de toute cette jolie scène, elle avait le cœur bien lourd. Interviewée par le site Love Meow, elle a expliqué qu'elle a dû prendre sur elle pour ne pas adopter le chaton. Elle était vraiment très très tentée. Mais on sait comment ça commence, on en prend un, puis deux… Et elle a expliqué malgré tout qu'elle était très heureuse de savoir que le chaton ait pu trouver une famille. Et quelle famille ! Sarah se souvient : "ils ont fait de chouettes achats pour elle et ils étaient tous tellement excités. Je sais que cette minette et son mini-pull sont entre de bonnes mains".

Chaton Penny chez PetSmart

ce chaton a eu plus de peur que de mal après le passage de l'ouragan Matthew. Mais heureusement, elle a enfin trouvé une famille aimante qui prendra bien soin d'elle. Souhaitons-leur tout le bonheur qui soit et espérons que cette petite grandisse très vite !

Crédit photos / à la une : Sarah twitter@crysomemore

Source :

Charlène Mougey

Commenter l'article | 6689 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

8 commentaire(s)