Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 04/04/2013 à 22h55

Un livre, un appel, pour sauver la planète en mangeant moins de viande

17 vote(s)

Actuanimaux

Sortie aujourd'hui, 4 avril, du livre "La vérité sur la viande".

Beaucoup d'informations dans ce livre où l'on apprend que conduire des voitures puissantes aurait moins d'impact sur l'environnement que manger de la viande : tel est le paradoxe que développe Marianne Thième, députée du Parti des Animaux au Parlement Néerlandais, au fil de ces 380 pages et dans le DVD qui y est inclus.

Chiffres à l'appui, soutenue par 23 experts internationaux, la députée affirme que réduire la consommation de viande est un enjeu urgent pour la sauvegarde de la planète.

La Vérité sur la Viande : un appel pour l'environnement et la survie de la planète 

L'environnement gravement menacé par l'élevage industriel 

Les acteurs de la Protection Animale déplorent depuis longtemps le sort réservé aux animaux dits de rente dans un processus d'industrialisation des élevages de plus en plus poussé par un souci permanent de rentabilité.

Ce livre apporte la démonstration qu'au delà de l'impact sur le sort des animaux, le cercle vicieux hyper production, hyper consommation a un effet catastrophique sur la planète en passant par des dommages sur la santé humaine.

Une vérité qui dérange : manger trop de viande est catastrophique pour la planète

Le livre de Marianne Thième a le mérite de se lire facilement. Les données techniques et chiffrées démontrent, à ceux qui ne le savent pas encore, les ravages de l'élevage industriel dans les problèmes de réchauffement climatique.

Le CD, joint au livre, rappelle les étapes qui ont conduit à la situation actuelle, soulignant au passage la triste condition animale, le scandale de la chosification des animaux dans des élevages hors sol, devenus concentrationnaires et inhumains. 

L'élevage incriminé avant les transports et les industries

Plus étonnant, et contrairement aux idées reçues, il ressort que les principaux responsables du dérèglement climatique ne sont pas les transports, les pots d'échappement et les industries mais les élevages industriels bien plus destructeurs. C'est même un rapport de 2007 de la FAO (Food and Agriculture Organization) qui reconnait que 18 % de la totalité des émissions de gaz à effet de serre proviennent de cet élevage industriel.

Suivant la boutade :

"Un conducteur de Toyota Prius mangeur de viande a un plus mauvais impact sur l'environnement que le conducteur végétarien d'un Hummer"

Marianne Thième en vient à déplorer le prix trop bas de la viande qui ne reflète en aucune façon le prix écologique qu'elle représente.

Les calamités induites par l'élevage industriel

L'élevage industriel, non seulement se traduit par des souffrances monstrueuses pour des milliards d'êtres sensibles, traités sans la moindre prise en compte de leurs besoins élémentaires et d'un minimum acceptable de bien-être (les symboliques et terrifiantes "vaches à hublots", manipulées en Hollande comme en France par des techniciens insensibles au sort de l'animal, ont été le point de départ de la réflexion de Marianne Thième) mais il est aussi la cause de la destruction irresponsable d'écosystèmes (plantation de soja pour nourrir le bétail au détriment de la forêt primaire et des cultures vivrières traditionnelles), de famines, de pénurie d'eau, de pollution, d'érosion des sols.

Surconsommation de viande et santé humaine ?

L'après-guerre a vu s'épanouir le mythe de la viande indispensable à donner des forces aux humains marqués par les restrictions. 

Aujourd'hui, l'administration massive d'antibiotiques (sous toutes ses formes) dans les élevages, la concentration au m2 de volailles, de bétail présentent un risque sanitaire et environnemental inquiétant.

A l'heure où la crise est mondiale, la prise de conscience lente et difficile est pourtant vitale, les animaux ne sont plus les seuls à souffrir : la surconsommation de viande est néfaste pour la planète et pour la santé humaine.

Quelles solutions ?

Marianne Thième, Fabrice Nicolino (auteur du livre "Bidoche" et de la postface de "La verité sur la viande") confortés par les experts qui tirent le signal d'alarme, préconisent un changement urgent des habitudes alimentaires, d'autant plus crucial que la Chine se met dans cette course folle, imitant l'occident, et considérant que la consommation de viande est un signe de luxe et de réussite sociale. 

changer de philosophie alimentaire 

Sans prôner un végétarisme pur et dur, irréaliste, car l'immense majorité des occidentaux n'y sont pas prêts culturellement, Marianne Thième, qui a la chance d'être entendue dans un pays où les représentants du Parti des Animaux siègent au parlement, pense qu' une diminution sensible de la consommation de viande est le prix à payer pour sauver la planète. 

Une journée sans viande c'est comme un million de voitures en moins !

L'Europe commence à montrer l'exemple en pronant des journées sans viande (considérant qu'une journée sans viande équivaut à 1 million de voitures en moins)  et en proposant des alternatives végétales avec le concours de grands chefs de la gastronomie. L'idée étant que le renoncement à la viande ne peut passer que par l'offre de produits de substitution savoureux. Les Pays Bas sont à l'avant garde de ce mouvement avec l'essor de "boucheries végétales" qui offrent un choix de sustituts, plutôt réussis, au boeuf ou à la volaille

A Paris la journée sans viande 'Le Jeudi c'est veggie" dans les écoles est pour très bientôt même si par ailleurs le syndicat de la viande en France, a imposé depuis un an des mesures pour que les cantines scolaires offrent de meilleurs débouchés à leur filière !

Protecteur des animaux et de la planète pourraient donc se retrouver dans un même projet !

La lecture de ce livre-évènement, le visionnage du CD inclus, si nous voulons bien y réfléchir à titre individuel comme à titre collectif,  pourrait bien changer la donne dans le domaine de notre alimentation pour le plus grand bénéfice de la planète et des animaux d'élevage... 

Et vous qu'en pensez-vous ? Seriez-vous prêts à revoir votre façon de vous nourrir pour sauver la planète ? 

Marianne Thieme -"La Vérité sur la viande" - Collection Le Jour des abeilles aux Editions des Arènes.

Source :

Actuanimaux

Commenter l'article | 2214 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

19 commentaire(s)