Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 19/02/2014 à 11h10

Un trafic d'animaux sauvages démantelé à Marseille

23 vote(s)

Photo d'illustration - DR GIPE 25

A l'abri des regards indiscrets, des vendeurs à la sauvette vendaient des animaux protégés par la convention de Washington.

116 animaux saisis au Marché aux Puces de Marseille

Le triste spectacle se produisait au Marché aux Puces de Marseille, dans le 15ème arrondissement. Perroquets, tortues d'Herman et autres petits oiseaux étaient vendus à la sauvette.

Un petit trafic d'animaux, bien à l'abri des regards indiscrets.

Mais, depuis de longs mois, l'Office National de la Chasse et des Forêts enquêtait sur ce trafic lucratif. Dimanche dernier, 15 000 € d'animaux ont été saisis. Car le trafic d'animaux sauvages peut rapporter gros : 1500 € pour un "oiseau chanteur" et jusqu'à 7 000 € pour un perroquet.

Un trafic dangereux pour les écosystèmes 

En tout ce sont 116 animaux qui ont été saisis ! Pour le responsable départemental de l'ONCFS, le coup de filet était indispensable comme il le disait dans le journal La Provence :

Les trafics d'oiseaux et de reptiles sont problématiques. L'un parce qu'il touche une espèce endémique et fragilisée, l'autre parce qu'il risque de faire disparaître une autre du territoire français. En plus, les tortues d'Hermann importées du Maghreb peuvent transmettre des mycoses mortelles aux spécimens de notre territoire."

Les hommes appréhendés dans cette affaire attendent leur jugement devant un tribunal et risquent jusqu'à 6 mois de prison et 15 000 € d'amende. Les animaux, eux, ont été confiés à des associations spécialisées.

 

A quand une opération du même type dans d'autres grandes villes de France comme Paris où les mêmes transactions se pratiquent  "au dos des camions" dans des lieux bien connus des amateurs  ? 

Oiseaux exotiques, chardonnerets et autres passereaux , psittacidés, tout oiseau "sur commande" sont l'objets de transactions aussi lucratives qu'illégales sans grand respect pour les malheureux animaux ainsi négociés.

Les uns finiront leur triste vie dans de minuscules cages juste pour le plaisir de les écouter chanter (Qui se pose la question de savoir ce que ces chants traduisent ? Des appels à l'aide exprimant le désespoir d'un oiseau privé de ses congénères et de sa liberté ? ) les autres seront les caprices de collectionneurs plus ou moins compétents...et versatiles. 

Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics,merci pour eux ! 

Source :

La Provence

Contributeur Sophie - Equipe Actuanimaux

Sophie - Equipe Actuanimaux

Commenter l'article | 5054 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

24 commentaire(s)