Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 17/05/2013 à 00h00

Les bouffeurs de lion épinglés par Bebb

20 vote(s)

Bebb / Actuanimaux

Le ridicule et le snobisme n'ont pas fini de tuer... Cette fois-ci c'est le roi des animaux qui en fait les frais depuis qu'un restaurateur de Floride ose proposer de la viande de lion à son menu. Quand "Bouffer du lion" est pris au pied de la lettre, cela donne une bien triste vision de la vanité humaine en mal d'émotions nouvelles et...un vigoureux dessin de Bebb.

 

 

 

 

 

 

Les mangeurs de viande de lion dans le collimateur de Bebb

Vu dans la rubrique "insolite" de la page cuisine de Ouest-France : un restaurant de Floride propose des tacos à base de viande de lion. On nous affirme que les consommateurs de ce  produit exotique y  accourent pour ce tex-mex hors de prix  et "qu'ils en rugissent de plaisir !" 

Consommation de viandes exotiques en expansion au Etats-Unis

Manger du lion dans une société repue est-ce que que ça a du sens ?

Inutile de vous dire que la rubrique "insolite" nous paraît un peu complaisante pour une information aussi lamentable. Avec Bebb nous rugissons plutôt de colère face à ce snobisme décadent, pitoyable "victoire" d'humains qui veulent se donner de nouvelles émotions sans doute en pensant "qu'ils le valent bien ". Le pire est que cette "mode" est en plein développement depuis que l'on propose de l'autruche, du kangourou aux palais occidentaux et que le trafic de viande de brousse est toujours florissant.

Triste nouvelle pour les félins 

Le plus triste dans tout cela est qu'il va falloir attendre que le roi des animaux soit menacé d'extinction pour que la consommation en soit interdite ou alors que sa viande se révéle toxique... (On peut rêver !) Si la viande de lion se négocie à prix d'or, gageons que, comme pour la corne de rhinocéros, les braconniers vont pouvoir s'en donner à coeur joie ! 

Triste nouvelle pour les félins, que ce soit pour les chats mangés par les plus pauvres ou  pour les  lions dans l'assiette des plus riches. Nourrir la planète surchargée : un casse tête et des dérives en perspective et toujours, pour les viandes plus traditionnelles, des conditions d'élevage  de moins en moins respectueuses du bien-être animal.

On peut retrouver le regard tendre que Bebb porte sur les animaux, dans son nouvel album, sorti en février dernier  : "Des animaux et des Bêtes" aux éditions Les points sur les i , collection les 3 petits points.

Source :

Actuanimaux Bebb

Contributeur Sophie - Equipe Actuanimaux

Sophie - Equipe Actuanimaux

Commenter l'article | 6344 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

34 commentaire(s)