Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 26/09/2012 à 12h03

Corcha : interview de la Présidente de Lévriers Sans Frontières

12 vote(s)

Lévriers Sans Frontières

Au delà de l'émotion suscitée, le sauvetage de Corcha soulève de nombreuses interrogations. Nous avons voulu en savoir plus auprès d'Odile Brochot, Présidente de Lévriers Sans Frontières, qui a bien voulu répondre à nos questions.

1 - Entre le moment où Corcha a subi cette agression (le 1er septembre) et le moment où vous nous avez sollicités, plus de 3 semaines se sont écoulées. Pourquoi aviez vous besoin de ce délai ?

Nous étions en contact avec l'association qui a secouru Corcha depuis le début. Le pronostic vital étant engagé, nous avons dû attendre ce délai afin d' être certain qu'elle survive pour faire appel à Actuanimaux. L'association Lévriers sans frontières, s'assure toujours du bien fondé des appels à l'aide venant d'Espagne avant de proposer son aide et de débloquer des fonds.

2 - Comment expliquer, malgré la gravité de ce qui s'est passé, les brûlures à l'acide, qu'elle puisse s'en sortir de cette façon, qui tient du miracle si on en juge par les toutes dernières photos que vous nous avez envoyées ?

Corcha est restée en soins intensifs pendant une dizaine de jour , elle était entre la vie et la mort, il a fallu la plonger dans un coma artificiel parce qu'elle souffrait trop et convulsait. Effectivement, Corcha revient de très très loin, il n'y a pas de miracle, si Corcha a la vie sauve aujourd'hui, c'est grâce au travail formidable des vétérinaires Espagnols.

3 - Corchia est sortie des soins intensifs, on la voit même en extérieur, n'est ce pas trop tôt et imprudent pour une grande brûlée comme elle ? Peut on d'ores et déjà considérer qu'elle est sortie d'affaire sans risque que son état se détériore ? Que peut on craindre dans les semaines qui viennent ?

Après tant de souffrance et de temps passé enfermée, les bénévoles lui ont offert un petit moment de détente en extérieur et ont pris quelques photos à la sortie de la clinique. Un moment très symbolique pour nous tous qui attendions des nouvelles. Nous ne sommes sûrs de rien concernant l'avenir de Corcha. Aujourd'hui sont état est stable, elle bénéficie toujours d'un suivi vétérinaire. Nous ne connaissons pas encore l'ampleur des séquelles concernant ses yeux. Une visite chez un ophtalmologue est envisagée.

4 - Quelles séquelles physiques et psychologiques peut on craindre pour un animal qui a subi un tel traumatisme ?

Corcha est très craintive, elle aura besoin de beaucoup de temps pour oublier les souffrances qu'on lui a infligées. Sa peau reste très fragilisée, elle a d'ailleurs été ramenée chez le vétérinaire peu de temps après sa sortie car elle commençait à craqueler et il est fort probable que son poil ne repousse jamais.

5- Avez vous une idée du moment où Corcha sera transportable et adoptable ? Ira-t-elle en France ?

Nous irons chercher Corcha en Espagne dés que son état lui permettra de voyager, elle sera prise en charge par les vétérinaires Français de l'association Lévriers Sans Frontières avant d'être confiée à une famille.

6 - Selon votre expérience Corcha pourra- t- elle encore accorder sa confiance aux humains ?

Corcha est encore un chiot, avec beaucoup de douceur et de patience, elle reprendra confiance en l'humain.

7 - Les auteurs ont ils été identifiés et ont ils subi des sanctions ?

Nous ne savons pas, si les auteurs des faits ont été identifié à ce jour. C'est la Guardia civil qui a découvert cette petite chienne et pris l'affaire en charge.

8 - Peut-on espérer qu'en Espagne, un mouvement se dessine pour que cesse le calvaire des galgos ?

Grâce aux bénévoles Espagnols qui sauvent ces Galgos et qui dénoncent leur martyr, nous espérons que le gouvernement espagnol prendra acte, un jour, des faits de maltraitance commis sur ces chiens.

Source :

Lévriers Sans Frontières / Actuanimaux

Commenter l'article | 5918 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

13 commentaire(s)