Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 23/03/2011 à 00h30

IFAW : "Merci à tous les cliqueurs d'Actuanimaux.com !"

1 vote(s)

IFAW

Céline SISSLER-BIENVENU, Représentante d'IFAW France, a accepté de répondre à quelques questions sur l'action de son association au Japon suite à la terrible catastrophe qui a touché le pays...

1. Le Japon vit des heures difficiles actuellement et la nature n'a épargné ni les humains ni les animaux. Comment l'organisation que vous représentez, IFAW, compte agir sur le terrain ?

IFAW est l’une des seules ONG au monde a avoir constitué, il y a quelques années, une équipe de vétérinaires spécialisés dans le Secours d’Urgence afin de venir en aide aux animaux, les victimes trop souvent oubliées des sinistres. L’expertise de cette équipe en matière de gestion des catastrophes d’origine naturelle ou humaine est désormais reconnue dans le monde entier et sollicitée par les autorités gouvernementales des pays affectés. C’est pourquoi, à l’annonce du terrible séisme et du tsunami qui ont endeuillé le Japon le vendredi 11 mars, notre équipe s’est immédiatement préparée à s’envoler pour le Japon dans les 48h après avoir pris contact avec la directrice de notre bureau japonais, saine et sauve, et plusieurs associations locales de protection animale afin d’évaluer les besoins immédiats. Malheureusement, les risques avérés de contaminations nucléaires en provenance de la centrale de Fukushima ont freiné cet élan et amené notre équipe à retarder son départ jusqu’à nouvel ordre. Cependant, cela ne l’empêche en rien d’être en contact quotidien avec les associations locales qui ont été identifiées comme relais et partager son savoir-faire en leur donnant les premières consignes pour gérer l’urgence.

2. En situation de catastrophes naturelles, quels sont les besoins les plus urgents pour les animaux ?

Dans le cadre des catastrophes naturelles, les besoins immédiats qui nous permettent de sauver un maximum d’animaux sont souvent les mêmes à savoir : · Un apport en fournitures vétérinaires afin des soigner les animaux blessés mais aussi de mener des campagnes de vaccination pour éviter l’apparition de maladies telles que la rage ou la leptospirose par exemple ; · Un apport en eau potable, · Un apport en nourriture aussi bien pour les animaux de compagnie que pour le bétail ou encore les animaux des zoos qui sont très souvent abandonnés à mourir de faim ou de leurs blessures. Une fois l’urgence gérée, l’équipe d’IFAW collabore avec les autorités gouvernementales et vétérinaires du pays afin d’identifier les besoins à plus long terme à savoir la reconstruction de cliniques vétérinaires et/ou de refuges et la formation d’équipes de secours d’urgence locales à l’image de ce que nous faisons actuellement à Haïti.

3. Comment la population locale voit-elle votre intervention ?

Comme une aide précieuse, réconfortante et synonyme de reconstruction ! La preuve en est l’implication de la population elle-même qui nous amène les animaux blessés ou nous indique les lieux ou d’autres ont besoin d’assistance. D’ailleurs, nous sommes souvent témoins de scènes très émouvantes lorsque nous réunissons un animal de compagnie et son propriétaire qui pensait avoir tout perdu. Ces retrouvailles sont synonymes d’espoirs et forcent à regarder vers le futur.

4. Actuanimaux, grâce à l'action de ses fidèles cliqueurs, va vous adresser un chèque de 3000 euros pour les animaux au Japon. Comment allez-vous utiliser ces fonds exactement ? Pour quel genre de dépenses ?

Nous remercions très chaleureusement les cliqueurs d’Actuanimaux d’avoir réuni une sommes aussi importante en si peu de temps pour permettre à notre équipe de secours d’urgence de sauver le plus d’animaux possible. La mobilisation de tous est importante car les besoins sont immenses et ces fonds vont immédiatement participer à l’achat de fournitures vétérinaires. En effet, la priorité est de soigner les animaux blessés afin de soulager leur souffrance et éviter tout départ de maladie contagieuse et/ou transmissible à l’homme. IFAW tiendra la communauté d’Actuanimaux informée des progrès effectués sur le terrain en matière de protection animale.

Source :

Actuanimaux

Commenter l'article | 2879 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

1 commentaire(s)