Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 09/11/2011 à 00h44

Jaguar sur Actuanimaux : interview de La Présidente d'Assistochat

1 vote(s)

Assistochat

Annick LE BOZEC, Présidente d'Assistochat, nous parle de Jaguar et des actions de son association.

1. Comment Jaguar a-t-il atterri chez vous ?

Nous avons connu ce joli minet par simple coup de fil à notre Permanence d'une dame qui pleurait et ne savait plus quoi faire pour ce jeune chat accidenté. Elle avait déjà réglé, en plusieurs chèques, une grosse facture des urgences...

2. Quelle est son histoire ?

Si j'ai bien compris ce que cette personne étrangère m'a expliqué, Jaguar avait coincé sa patte arrière gauche dans une grille de piscine (?). C'est mot pour mot ce qu'elle m'a raconté, et ça s'est passé à 5h du matin. Puis les pompiers ont été appelés par des voisins pour le dégager et l'ont amené aux urgences.

3. Accidenté, le pauvre Jaguar a besoin de soins. Pourra-t-il être adopté ? Quel serait le maître idéal selon vous pour ce joli matou ?

De fait, il n'a plus besoin d'être adopté puisqu'il va rester dans cette famille qui tient beaucoup à lui. Seulement, en cas de gros pépin, c'est Assistochat qui prend en charge les frais de soins divers. Un peu comme pour notre WILLY. L'humain idéal pour lui, je pense, est cette dame qui l'aime vraiment beaucoup et était prête à prendre un crédit pour lui (je pense toutefois qu'aucune banque ne le lui aurait accordé).

4. Que vous a apporté votre partenariat, initié depuis maintenant plusieurs mois, avec notre site, www.actuanimaux.com ?

Ce partenariat avec Actuanimaux a apporté beaucoup à notre petite association, et, même des choses qui n'étaient pas prévues, à savoir, outre les parrainages qui ont été effectués de NOUNOURS, JADE adoptée par une cliqueuse de Seine-et-Marne, et WILLY, divers contacts avec des personnes extraordinaires un peu partout en France, et l'amitié, plus proche, de notre "marraine" Sophie dite Sophinou de Juan les Pins que j'ai pu rencontrer et apprécier. Nous avons eu aussi de nouvelles adhésions par ce même biais. Donc, que du positif, ce dont je ne vous remercierai jamais assez.

5. Votre association œuvre avec beaucoup de courage et d’efficacité en faveur des chats en détresse, quels sont actuellement vos principaux besoins mais aussi vos plus grandes difficultés ?

Il est vrai que nous répondons toujours présents en cas d'accident ou de grave problème de santé d'un minet, qu'il soit de maison, c'est-à-dire dans une famille ou qu'il s'agisse de chat libre vivant dans un îlot comme l'était NOUNOURS que nous n'oublierons jamais tant il avait de carisme félin... Sur notre site, nous mettons en parrainages certains de ces îlots, pour la nourriture, d'éventuels soins, et la stérilisation des nouveaux arrivants car il y en a toujours qui viennent se greffer à un îlot existant, si toutefois les autres matous les acceptent. Nous essayons toujours, bien sûr, de les faire adopter, mais ce sont la plupart du temps des chats adultes et souvent traumatisés par l'abandon, donc peu confiants vis-à-vis de l'humain (et on les comprend). Parfois, on nous jette de tout petits bébés pas encore sevrés et, là, contre vents et marées, nous essayons de les tirer d'affaire en foyer d'accueil (biberons de lait maternisés et, souvent, gros frais vétérinaires car on ne sait pas combien de temps ils sont restés seuls et au froid, même en été). Il arrive malheureusement qu'on en perde un, et ça c'est l'horreur, mais on se tourne vers celui ou celle qu'on a pu sauver et on continue... Un des plus gros problèmes, et qui est récurent, c'est celui des chats non stérilisés. Vous avez peut-être entendu parler des récents événements concernant VPT06 qui avait dû stopper toute action : ce fut une véritable catastrophe car des centaines de naissances ont eu lieu qui auraient pu et dû être évitées. Heureusement leur action va reprendre, très vite j'espère...car malgré quelques stérilisations que nous parvenons à faire par nous-mêmes, nous ne pouvons pas couvrir tout le secteur. Je crois avoir répondu de mon mieux à vos questions et vous remercie encore de l'attention que vous portez à ASSISTOCHAT.

Source :

Actuanimaux

Commenter l'article | 2931 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

0 commentaire(s)