Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 21/03/2017 à 13h40

Le "sourire" de Maïko, amstaff sorti de fourrière grâce à la mobilisation des internautes

20 vote(s)

SADF

Ses jours étaient comptés, non seulement Maïko était en fourrière, hors délai, non seulement il avait besoin de soins mais en prime et le plus grave c'est que c'est un Staffordshire Terrier Americain, en d'autres termes un chien "catégorisé" soumis à une législation particulière, difficile à sortir de fourrière, difficile à faire adopter...

Voilà pourquoi ce sauvetage nous fait un si grand plaisir !

 

 

Un chien visiblement heureux !

Nous vous laissons le bonheur de regarder les photos de Maïko goûtant ses premières heures de liberté. Et c'est peut dire (même en faisant un peu d'anthropomorphisme) qu'il a le sourire aux lèvres !  Gageons que les lecteurs de cet article auront (presque) le même sourire ! ;-))

 

L'évaluation comportementale du vétérinaire l'a placé au stade 1, ce qui veut dire que Maïko est au niveau des autres chiens et ne présente pas de dangerosité particulière.

"Voici des photos de la sortie de notre otarie : Maïko. Le vétérinaire de la fourrière l'a évalué ce matin (en 1/4)."

En route vers l'opération et l'adoption

Il reste encore à opérer Maïko et à le stériliser mais déjà, sitôt l'évaluation faite,  il a fait connaissance de ses adoptants. 

Voilà ce que nous écrivait l'association dès que notre collecte a été terminée :

"Bonjour à tous,

Merci infiniment pour votre aide. Notre association a réservé Maïko. Une famille est allée le rencontrer à 2 reprises accompagnée de sa chienne afin de faire un test d'entente. Cela s'est très bien passé : Maïko et sa future soeur ont joué.

Nous sommes en train de faire les papiers et Maïko étant un chien de première catégorie ce n'est pas de la tarte ! La mairie de la ville où vit la famille est ok pour délivrer un permis de détention à un chien de 1ère catégorie de sa commune. L'assurance est trouvée. La formation du couple est programmée et la demande de casier judiciaire faite ! Il va juste falloir trouver un nouveau centre d'éducation car malheureusement le centre où va la famille ne reçoit pas les chiens cat1. 

Un enquêteur délégué va aller chez la famille afin de vérifier les conditions d'accueil et tester les ententes de la louloute du foyer avec un staff dans sa maison.

Merci à la fourrière du temps qu'elle a accordé à la famille et des examens/identification/vaccination/évaluation comportementale. C'est rare qu'un cat1 sorte de fourrière.

Merci encore à tous :)
Bonne journée
Maïwen - Association SADF "

 

Nous souhaitons à Maïko et à sa famille une belle et longue vie et re disons un grand merci à tous ceux qui ont permis l'heureux dénouement de cette histoire !

Source :

SADF

Commenter l'article | 6816 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

22 commentaire(s)