Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 01/08/2017 à 17h22

Pétition pour que justice soit rendue pour le chat atrocement torturé à Draguignan dans la nuit du 1er juin 2017

16 vote(s)

Change.org - C. Bianconi

INFORMATION DU 30 JUILLET 2017 : Le coupable retrouvé !

"C'est une première bataille de gagnée pour tous les signataires de cette pétition, le coupable de la mort de Chevelu a avoué son crime et il sera jugé le 15 septembre au tribunal de Draguignan ! (...)" Christopher BIANCONI



Dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2017, à Draguignan une bande de jeunes d'un quartier ont torturé à mort avec une violence extrême et une cruauté inouïe un pauvre chat familier. C'est ignoble, c'est révoltant, c'est inquiétant. On ne peut pas accepter la banalisation de cette violence qui gangrène notre société, commence par les animaux et continue sur les humains les plus vulnérables.

Nos associations partenaires sont nombreuses à tirer la sonnette d'alarme sur ce qui se passe dans certaines cités où les chatons sont utilisés comme des ballons de foot, où de malheureux animaux sont l'exutoire du désœuvrement de jeunes, sans aucune sanction, sans que les plaintes aboutissent.

Il est temps de se souvenir que "L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau."
Marguerite Yourcenar (1903-1987)

 

30 juillet 2017 : le meurtrier a été arrêté, la police a fait un super travail : voir la mise à jour de ces informations . Merci à tous ceux qui ont signé et relayé cette pétition. 

Pour la mémoire de Chevelu, gentil chat connu de tout un quartier, confiant,  victime de la bêtise et de la barbarie, merci de signer la pétition qui doit être remise au maire de Draguignan.

 

Le supplice d'un pauvre chat, battu, torturé, lacéré, yeux arrachés

Retrouvé sans vie dans un bain de sang par une protectrice du quartier, ce pauvre chat a subi pendant plusieurs heures le défoulement d'une bande de jeunes désoeuvrés. Son supplice a été terrible.

Ses bourreaux sans aucune pitié étaient ils drogués, alcoolisés ? Que peut-on penser d'une telle banalisation de la violence, d'une telle indifférence à la souffrance d'une être sensible ? Animal ou humain, qui sera le prochain malchanceux sur la route de ces jeunes non éduqués, en déshérance, dont l'avenir fait frémir ? 

Il faut que la justice passe de façon exemplaire pour la mémoire de ce chat, pour dire stop à ces agissements, pour qu'on prenne en compte cette violence et que ces petites terreurs minables cessent de terroriser les habitants des quartiers, cessent de répandre le malheur autour d'eux et de constituer des zones de non droit.   

Rappelons que les témoins de ce qui s'est passé à Draguignan ont laissé faire, n'ont pas osé alerter la police par peur des représailles !!! 

On tue, on torture des animaux par désoeuvrement, on poignarde pour un regard, une cigarette refusée, on brûle dans un local poubelle une pauvre jeune fille récalcitrante, on filme sur Face Book des actes ignobles... Il faut refuser avec détermination l'escalade de la violence,  la société doit être protégée de ces dérives de plus en plus inquiétantes.

Il est grand temps de réagir et de cesser de fermer les yeux. En ne sanctionnant pas de façon exemplaire cette violence on la banalise, on l'encourage, on contribue à cette perte de repères et de limites qui touche ces paumés qui sont un danger pour leur entourage, pour la société et pour eux-mêmes .

"Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s’entretueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut en effet récolter la joie et l’amour." 
Pythagore (570-480 av. JC)

Citations extraites des archives du Huffington post 

Source :

Change.org

Commenter l'article | 35651 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

71 commentaire(s)