Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 28/10/2017 à 07h05

Collecte de fonds pour la recherche médicale, financement de la souffrance animale : la pétition qui dérangeait

10 vote(s)

Photo Peta

24 octobre 2017 : la pétition que nous avions prévue de relayer a été retirée suite à des menaces de poursuites. Il n'est plus possible de la trouver. A la place nous vous invitons à relire nos articles sur l'expérimentation animale car nous considérons que l'on ne peut pas occulter ce débat plus longtemps d'autant que des médecins, des chercheurs courageux et pionniers rejoignent les rangs de ceux qui veulent d'autres méthodes.


Nous sommes de plus en plus nombreux à savoir que derrière le grand show médiatique annuel de collecte de fonds pour la recherche médicale sur la myopatie, un des sommets du charity business qui met en jeu des moyens exceptionnels pour drainer des millions d'euros, se pose la question de la souffrance animale ainsi financée.

Ne pas vouloir cautionner, demander des méthodes alternatives à l'expérimentation animale est désormais à l'ordre du jour face au déferlement de bons sentiments de cette soirées sur le petit écran, orchestrée dans tout l'hexagone, qui sert une recherche médicale pointée du doigt par les défenseurs des animaux mais aussi par des scientifiques et chercheurs.

Dernière minute : la pétition que nous vous proposions n'est plus disponible 

Cette pétition qui avait déjà recueilli des dizaines de milliers de signatures devait être adressée à l'attention de  Madame Frédérique VIDAL Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

 la PETITION qui venait d'être lancée et que vous avez peut-être signée a  été SUPPRIMéE EN RAISON DE MENACES DE POURSUITES à L'ENCONTRE du site qui la diffusait

Cette pétition était proposée pour une prise de conscience de la destination des sommes énormes collectées, pour que soit connue la réalité de cette recherche médicale très consommatrice d'expérimentation animale et pour que soit financé le recours aux méthodes alternatives qui existent (voir les travaux de l'association Antidote). 

 

Expérimentation animale et financement de la recherche médicale 

"Nous ne pouvons plus fermer les yeux sur le martyre de ces pauvres chiens (Golden retrivers, Beagles et autres) La plupart de ces misérables bêtes n’atteignent même pas l’âge de neuf mois.  

Brisons l'omerta 

Est-il encore acceptable de se donner bonne conscience en collectant des fonds qui vont subventionner la souffrance animale au nom de la recherche médicale ? N'y a t il pas d'autres solutions ?  Quelles sont les coulisses et les réalités de ce charity business savamment orchestré ?

Ces questions sont légitimes, le débat mérite d'exister même s'il gène des intérêts et si les organisateurs mettent en avant la souffrance des enfants et des familles concernées.

Des expérimentations très douloureuses sur les chiens 

Sont en cause des expériences très douloureuses et invalidantes pour des animaux très jeunes qui les subissent dans un contexte de déni de leur besoins fondamentaux et de leur sensibilité.

La vidéo de l'association Peta, largement diffusée, laisse songeur sur la notion de prise en compte du bien-être animal qu'on ne cesse de nous opposer. Il ne faut pas parler de torture animale, c'est tabou, mais alors de quoi s'agit-il ? 

Saviez-vous que, par le biais de multiples manipulations pratiquées par des chercheurs, ces chiens développent une dégénérescence musculaire paralysante extrêmement douloureuse. Leurs petits corps subissent un tel affaiblissement qu’ils ne peuvent plus tenir sur leurs pattes, ils sont paralysés et n’arrivent plus à déglutir. Leur système respiratoire est fortement altéré et ils sont nourris par une sonde !"  Pendant leur courte vie, ils vivent sans affection, sans éducation, sans lumière naturelle, n'ayant pour seul horizon que le couloir du lieu de leur détention.

Dans certains cas les chiens "témoins", dont les conditions de vie ont été rudimentaires pour ne pas dire maltraitantes, mais qui n'ont pas été expérimentés, sont quand même euthanasiés à la fin des protocoles... Ceux qui ont pu être sauvés ont de lourds troubles du comportement et présentent des attitudes de longue durée de stress et d'angoisse.

En attendant il reste toujours la possibilité de signer la pétition publiée l'an dernier ..

Vous pensez qu'un débat sincère et documenté sur le sujet est légitime ?  Alors informez-vous, documentez-vous pour faire avancer les idées nouvelles sur le sujet. ( Association Antidote, Association Peta, Association One Voice). 

"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" Rabelais 1542

 

Source :

Association Peta - Association Antidote

Commenter l'article | 12853 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

36 commentaire(s)