Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 16/10/2017 à 08h11

Pétition contre la maltraitance et les trafics d'animaux en Martinique

10 vote(s)

mes opinions.com - sos animaux de cie

Nous savons tous que la condition des animaux en Martinique est catastrophique, qu'ils sont les malheureuses victimes d'actes de cruauté en augmentation et très rarement sanctionnés. Les associations font de leur mieux mais elles arrivent à saturation, à bout de forces et de ressources.

Rachel, Présidente de notre association partenaire SOS Animaux de Cie, nous a fait part de très nombreuses fois de son découragement, de son désespoir, elle se démène sans compter mais c'est un puits sans fond que de soustraire à la cruauté, à l'errance, à la maladie, des animaux qui prolifèrent faute de la mise en place d'une politique de stérilisation et en l'absence d'une véritable volonté de faire cesser cette maltraitance omniprésente.

Aujourd'hui Rachel lance une pétition pour laquelle elle a besoin de notre mobilisation. Aidez-nous à signer, relayer et partager cet appel au secours.

 

 

Soyons aux côtés de notre courageuse association partenaire SOS Animaux de Cie qui a besoin de nous pour alerter le ministre de l'agriculture (Stéphane Travert) et le Ministre de la transition écologique (Nicolas Hulot). 

Animaux de la Réunion : augmentation des trafics, des vols, de la maltraitance 

Depuis quelques années, les vols de chiens de race, de chiots et de chats de race se sont multipliés, les voleurs n' hésitant plus à escalader des clôtures dans des propriétés bien fermées ou même dans des appartements.

Concernant les animaux exotiques les trafics en provenance de la Guyane, pour les Antilles et la métropole sont aussi en augmentation.

"Le but lucratif étant de les faire se reproduire pour revendre des chiots et des chatons souvent à peine âgés d’un mois. Les ventes sont souvent effectuées dans la rue à la vue de tous.

Ces pauvres bêtes sont réduites à se reproduire en masse et se trouvent entassées dans des cages très étroites d'où elles ne sortiront jamais.

Mais il faut aussi déplorer et dénoncer les combats de chiens, les mauvais traitements,  les souffrances infligées par bêtise, par ignorance,  la maltraitance ordinaire, les massacres d'espèces protégées, les maltraitance des équidés, des bovins  ...etc...

Un petit animal endémique de cette ile « le manicou », un marsupial, végétarien, inoffensif, est systématiquement écrasé. Leur nombre diminue considérablement. Va-t-on vers sa disparition comme cela s’est produit à la Réunion et à l'Île Maurice avec le Dodo ?

"Tout cela doit changer l'association réclame des moyens pour acquérir une brigade d'intervention de protection animale qui se déplacerait à chaque signalement d'animaux errants en détresse ou pour tout signalements de maltraitance ."

"Nous Martiniquais sommes conscients de ce fléau et nous nous sentons impliqués de plus en plus pour cette cause animale nous ne voulons plus rester les bras croisés..."
 

Commenter l'article | 11916 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

24 commentaire(s)