Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 22/04/2012 à 15h56

Elections et coup de gueule

2 vote(s)

Actuanimaux

Nous avons reçu ce coup de gueule d'une de nos correspondante, Muriel B. et nous le publions volontiers à quelques jours de l'élection présidentielle, alors que la campagne électorale bat son plein pour capter les voix des indécis

Marre, marre, marre. Abandons, maltraitances, manque de moyens humains, financiers, législation inappropriée ou inexistante, absence de répression. Voilà l’affligeant et éternel constat concernant la protection animale dans notre pays.

Quand les politiques prendront –ils en compte le bien-être animal en légiférant intelligemment au lieu de promulguer des lois qui punissent les animaux victimes et qui ne règlent en rien le problème (ex : chiens catégorisés ) ?

Quand les autorités prendront-elles leurs responsabilités en donnant aux structures d’accueil les moyens de fonctionner dignement (pour le moment chacun se débrouille avec le système D) ?

Y-a-t-il parmi ces dames et ces messieurs qui veulent gouverner notre pays encore un soupçon de sensibilité qui ne soit pas mené par le gout du fric et du pouvoir ?

Y en a-t-il au moins un ou une qui va s’élever contre les monstruosités que subissent des animaux et tenir la route pour faire avancer significativement leur protection?

Quels droits ont les animaux ? ils ne votent pas donc ils n’en ont aucun !

Bref à tous ceux qui nous gouvernent ou qui veulent accéder au pouvoir, je dis poliment bougez- vous enfin pour cette cause qui en vaut bien une autre. Et je propose à tous les sympathisants de la cause animale de noyer les boites mails et postales des candidats à la présidentielles de doléances pour la protection des animaux.

Source :

Actuanimaux

Commenter l'article | 3246 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

2 commentaire(s)