Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Conseils

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 14/11/2016 à 00h00

Accueillir un chien au passé difficile : ne pas faire d'erreur !

9 vote(s)

AA

Sur Actuanimaux nous présentons majoritairement des animaux qui ont connu de grandes détresses, ou aux prises avec des maîtres caractériels, maltraitants. Leurs sauvetages nous ont émus, nous avons été heureux d'y participer mais au delà, la partie la plus délicate est bien souvent leur adoption, leur adaptation à leur nouvelle vie qu'on voudrait la meilleure pour eux.

L'enfer étant pavé de bonnes intentions, la prise en charge d'un chien au passé difficile requiert des qualités particulières. Dans l'intérêt de ce chien, qui a vécu le pire, qui s'est trouvé dans des situations incompréhensibles pour lui, il est très important de lui donner des repères qui le sécuriseront et lui redonneront un équilibre.

Ne pas respecter certaines règles c'est courir à l'échec, un échec d'autant plus dramatique qu'en général il condamne ce chien qu'on a tant voulu aimer. Sylviane, fidèle internaute a rédigé pour nous un petit mémo pour guider les adoptants de nos rescapés... Nous la remercions chaleureusement pour sa contribution.

ACCUEILLIR UN CHIEN AU PASSE DIFFICILE

Des chiens qu'on voudrait tant réconforter !

Qui n’a jamais pleuré en lisant certaines histoires épouvantables de chiens maltraités ? 

Popeye le jour de son adoption (on le voit aussi dans son box sur la photo en tête de cet article) et quelques années après, un amour de chien obeissant et épanoui.  

Et après avoir imaginé les 1.000 sévices à infliger au maître, rêvé de faire autant de câlins à ce pauvre petit être de chair et de poils au regard apeuré et au cœur meurtri… C’est là que ça ne va plus ! Rappelez-vous, l’enfer est pavé de bonnes intentions.

J'ai vu trop de chiens devenir des tyrans, dont il a fallu se débarrasser, car l'adoptant , doté de trop de sensiblerie, avait  fini par faire vivre un enfer à tout le monde, mettant même des personnes (des enfants en particulier) en danger. 

Rappelez vous, les chiens ne sont que le reflet de ce qu'on leur inculque.

Certains parmi vous se rappelleront peut être d'un brave chien pitt bull, maltraité par son maître alcoolique qui a failli avoir une fin de vie bien sombre à cause d'une adoptante qui n'a pas su le gérer... Ces situations existent, il ne faut pas se voiler la face. Pourtant des solutions permettent d'éviter ces dramatiques échecs d'adoption qui laissent des souvenirs amers à ces maîtres qui ont voulu le meilleur pour leur chien rescapé du pire. 

 

 

Velcro, un chien émouvant, une adoption réussie mais qui a pris du temps 

Des pièges à éviter pour ne pas faire le malheur (un de plus !) de ces rescapés 

Et j’ai trop souvent vu des chiens cumulant les malheurs, parce que recueillis après un passé de maltraitance, par des familles incapables de se comporter avec ces pauvres loulous. Pourtant, ils ne demandent qu’une chose : qu’on les traite comme des chiens, dans le bon sens du terme : avec respect, sans inverser les rôles.

Bien sûr, en tant qu’être humain, habitué en ces temps modernes à protéger le plus faible, on a tendance à confondre humain et animal.

Eviter à tout prix les erreurs de communication 

Le chien, un animal de meute 

Or, quels sont les besoins des animaux, de ceux qui vivent en meute ou en groupe ? Même ceux qui ont été maltraités ? C’est important de le savoir, car les erreurs de communication que nous commettons face à nos amis à 4 pattes sont lourdes de conséquences, pour vous et pour lui.

Leeloo, adoptée en refuge, trés aimée, très affectueuse,  mais à cadrer fermement sans jamais baisser sa garde. A l'époque de la photo elle ne pouvait pas s'endormir sans quelque chose dans la gueule, on a respecté son habitude ...

On ne peut rien changer au passé du chien qui a subi des maltraitances. On ne peut agir que sur le présent afin de lui donner un meilleur avenir. C'est pourquoi il faut respecter son état de chien, c'est à dire d'animal ayant comme repère une hiérarchie bien établie, et ça passe par les règles évoquées plus haut, et j'allais oublier, des rituels qui rassurent le chien : toujours les mêmes choses, au même moment. Ça évite les angoisses pour ce toutou qui a souffert dans sa chair, et surtout dans sa tête.

"Certains de ces chiens ont besoin de routine, de mécaniques d'horloges suisses, même le changement de gamelle peut les angoisser " Paroles d'un vétérinaire

Respecter la hierarchie dont le maître fait partie 

Dans une meute, il y a une hiérarchie qui s’installe et qui régit la vie du groupe. C’est pourquoi il est primordial, pour vous, comme pour votre animal, de vous placer comme chef de meute.

Photo Appa Equidés 

Hercule, issu d'un élevage des pays de l'Est, 3 abandons, chien stressé, anxieux et agressif, le travail avec un (bon) comportementaliste a rétabli la confiance envers les humains et envers ses congénères et lui a probablement  évité un nouvel abandon et l'euthanasie à la clé car il était en train de devenir dangereux 

Pour commencer, 3 Conseils pour un futur adoptant 

1 - pour remettre d'aplomb un chien qui a subi des maltraitances, il faut respecter la hiérarchie. C'est une notion innée chez un chien =>

Un chien maltraité ne doit pas avoir tous les droits (canapé, lit, etc...) sous prétexte qu'il a eu un passé difficile.

2 - de l'observation, de la patience, des règles respectées, et le chien sera plus équilibré et rassuré si les règles sont toujours les mêmes.

3 - et bien sûr , de l'amour, des câlins, mais à l'initiative du maître, pas du chien.

 

Et n’oubliez pas, le chef de meute c’est vous !

Le chef de meute ne s'assied pas par terre, il reste en hauteur. Généralement il est préconisé d'interdire à votre chien les canapés, la chambre à coucher, le lit  qui sont des lieux réservés au chef de meute.

Votre chien doit avoir son couchage réservé, le ou les paniers que vous lui avez attribués

Benji (un cas, au comportement très déroutant) et Mac parrainés sur Actuanimaux 

Ne croyez pas que vous rendrez votre chien heureux en lui laissant la place du chef de meute, c’est un rôle épuisant et stressant pour lui, un chien chef de meute est sans cesse sur le qui vive…..

La plus grande preuve d’amour à lui donner, est de comprendre qu’il n’est pas un humain, et de respecter son état de chien (respect de la hiérarchie compris). L’autre est de subvenir à ses besoins affectifs et matériels.

En suivant ces règles simples, et sans violence, vous aurez un animal heureux et équilibré, qui vous sera reconnaissant de lui donner des habitudes faciles à suivre (et toujours respectées pour éviter la frustration), de l’amour, et une bonne gamelle.

C’est tout ce que demande un chien, quelque soit son passé : qu’on le comprenne et qu'on ne lui donne pas un rôle qui n’est pas le sien.

Photo Appa Equidés

Et rappelez vous, les chiens mal élevés, c’est comme les enfants, personne n’en veut. Mais qui les élève ???

Sylviane P.

Dans les cas les plus délicats, l'aide d'un (bon) comportementaliste peut se révéler indispensable et surtout être la clé de la réussite de votre adoption.

Munis de tous ces conseils il ne vous reste plus qu'à consulter notre rubrique" à adopter " ou à vous rendre dans le refuge le plus proche pour sauver une vie, redonner confiance à  un animal trahi par les humains !

Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics, merci pour eux ! Pensez aussi à ceux qui voudraient bien être adoptés...

 

 

 

Source :

AA

Commenter l'article | 6208 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

6 commentaire(s)