Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Conseils

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 19/12/2016 à 00h00

Quelles sont les situations stressantes pour un chat ?

9 vote(s)

DR

Le chat est un animal à forte personnalité, il sait montrer son bien-être en ronronnant dans vos bras ou en se prélassant sur un canapé mais il sait aussi montrer qu’il ne va pas bien.
Il ressent énormément de choses, déteste les changements et tout ce qui peut déranger son quotidien.
Il n’est pas toujours évident de vivre comme notre chat le voudrait, certains changements lui déplaisent... En le sachant on peut essayer de diminuer son stress.

 

 

 

Les manifestations du stress.


Le chat l’exprime autant qu’il le peut : il urine dans la maison pour marquer son territoire, il peut aussi arrêter de manger ou tomber dans l’excès inverse. Certains se lèchent pendant des heures, d’autres arrêtent toute activité et ne bougent plus. Un chat stressé peut aussi être agressif.

Une des raisons de ce stress est le changement.

Ce n’est pas compliqué : un chat déteste tout ce qui dérange son quotidien. Il est casanier, routinier et parfois son environnement a plus d’importance que ses maîtres qu’il aime pourtant beaucoup mais différemment .

L’arrivée d’un enfant est un changement que le chat va devoir accepter. Il va avoir besoin de comprendre que ce nouveau membre de la famille n’est pas un danger pour lui. Les comportements sont d’ailleurs variables selon les chats.
Une maman a présenté officiellement le bébé à son chat : celui-ci a pris le temps de l’approcher, de le sentir et finalement de le lécher. Le chat avait décidé de faire la toilette du bébé et a léché soigneusement la chevelure fine du nourrisson. A partir de ce moment, le stress a disparu et le chat veillait le sommeil de l’enfant en dormant sous le berceau. Il avait complètement adopté ce nouveau membre de la famille.

Le déménagement est vraiment une source d’angoisse pour le chat.

Il faut alors essayer de limiter le traumatisme pour que le chat ne soit pas trop angoissé.
Le mieux est de confier son animal le jour du changement de maison pour que vous ayez le temps de vous installer entre vos nouveaux murs. Une fois la nouvelle habitation rangée, le mieux est de confiner l’animal dans une seule pièce qu’il va apprendre à connaître. Dès que vous le sentez rassuré vous pouvez ouvrir la porte de la pièce. Le chat en sortira lorsqu’il le voudra. A la moindre crainte, il peut y retourner. Il va procéder par cercles et chaque jour il ira un peu plus loin. Le tout est de respecter son rythme.

Il existe des chats continuellement stressés.

Cela peut se produire lorsque le temps du sevrage n’a pas été respecté. C’est une mère chatte qui apprend à son petit à faire sa toilette et à recouvrir sa litière. Le chat ne l’apprendra jamais seul.
La mère apprend à ses chatons comment se comporter et se débrouiller seuls. Cet apprentissage est bien fait si vous laissez le chaton quatorze semaines auprès de sa mère. C’est le temps qu’il faut pour que la maman chat se désintéresse de ses chatons.
Si cet apprentissage est raté, écourté, le chat risque d’être craintif et stressé toute sa vie et peut présenter des problèmes de comportement, ce qui malheureusement peut être à l'origine de certains abandons. 

L’ennui est aussi une cause de stress.

Aussi étonnant que cela puisse paraitre un chat qui s’ennuie stresse. Il a besoin de s’occuper, d’explorer, de jouer et de se cacher.
Il va manifester son mal être en passant une grande partie de sa journée à dormir.
Il faut alors essayer d’occuper son quotidien en achetant un arbre à chat, en fixant des griffoirs aux murs et en prenant le temps de jouer avec lui et de lui laisser des petits objets pour qu’il s’occupe durant votre absence.

 

Si vraiment, vous n’arrivez pas à résoudre le problème et que vous constatez toujours un comportement inadapté, il vaut mieux aller demander l’avis d’un vétérinaire. Il vous apportera de bons conseils, peut-être un petit traitement pour détendre l’animal ou vous conseillera d’aller voir un spécialiste du comportement animal.

Ne pas oublier aussi en première intention les diffuseurs de phéromones pour chats et l'herbe à chats*  fraîche ou déshydratée (catnip, cataire, népita) qui provoque chez les chats des réactions surprenantes et ... passionnées et même addictives...

Désolés la vidéo est en anglais mais le comportement des chats est parlant sans traduction !

* Nous ne parlons pas ici de l'herbe à chats vendue fraîche comme dépuratif mais de cette plante, cousine de la menthe,  vendue en pot ou déshydratée.

Source :

Valérie Lagauche.

Contributeur valerie.lagauche

Commenter l'article | 8717 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

2 commentaire(s)