Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Conseils

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 05/10/2016 à 00h02

Recrudescence du nombre de cas de typhus du chat, peut-on parler d’épidémie ?

8 vote(s)

pixabay

Panleucopénie infectieuse féline : diagnostic, symptômes et traitements

Le typhus est une maladie virale particulièrement résistante qui touche de plus en plus de chats sur tout le territoire. Face à cette recrudescence sans précédent du nombre de panleucopénies infectieuses félines, peut-on aujourd’hui parler d’une réelle épidémie en France ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le typhus : contamination, symptôme, diagnostic et traitement.

Épidémie de typhus du chat : une maladie mortelle qui se répand rapidement

Le typhus du chat est une infection virale mortelle dans 50 %, elle tue même 90 % des chatons qui la contractent. Alors que la maladie semblait presque totalement éradiquée, se limitant à quelques cas endémiques, les cas de typhus du chat se sont multipliés ces dernières années. Les premiers signaux d’alerte ont été donnés en 2012 où un nombre de cas supérieur à la moyenne avait déjà été enregistré. Depuis lors, on note ici et là des pics de contamination dans certaines régions et une maladie qui tend à se répandre rapidement. Les cas se multiplient à tel point qu’on peut à présent parler d’une réelle épidémie.

 Comment reconnaitre les symptômes du typhus chez votre chat ?

Après une période de 2 à 10 jours d’incubation, le typhus se caractérise par des symptômes proches d’une gastroentérite hémorragique. La maladie s’attaque d’abord à l’intestin puis à la moelle osseuse, empêchant la production de globules blancs. Concrètement, le chat est apathique et souffre de diarrhées très importantes et souvent sanguinolentes. Son état se détériore d’heure en heure, la maladie pouvant emporter un chaton en moins de 24 h. Les animaux jeunes peuvent également présenter des troubles neurologiques : perte d’équilibre, tremblement, manque de coordination.

Si vous avez le moindre doute, le mieux est encore d’emmener votre animal chez le vétérinaire qui dispose d’outils de diagnostic fiables qui lui permettront de confirmer qu’il s’agit ou non du typhus. 

L’interféron pour traiter le typhus : un médicament couteux et peu efficace

Le typhus aboutit à la mort de l’animal dans 1 cas sur 2 chez le chat adulte et dans 90 % des cas chez les chatons. En cas de diagnostic positif, le vétérinaire peut vous proposer un traitement à base d’Interféron, très couteux et pas toujours efficace. Il pourra en complément administrer à votre animal des anti-vomitifs ou des antibiotiques pour tenter de soutenir son état. Sachez toutefois que l’issue de la maladie est malheureusement souvent fatale, quels que soient les soins qui sont prodigués.

Le seul moyen de protéger votre chat et de ralentir l’épidémie de typhus : la vaccination

Le virus du typhus est très résistant en milieu extérieur, où il peut survire pendant des mois, accrochés à une chaussure ou à un vêtement. C’est cette caractéristique qui le rend difficile à endiguer et qui facilite sa propagation. Une fois la maladie déclarée, les chances de survie de l’animal sont faibles et l’agonie est douloureuse. Le seul moyen efficace de protéger votre chat est la vaccination. Un simple vaccin suivi d’un rappel 1 mois plus tard suffira pour sauver la vie de votre bête et participer à stopper l’épidémie. La vaccination contre le typhus fait partie du protocole normal de vaccination des chatons, si vous avez un doute assurez-vous auprès de votre vétérinaire que votre chat a bien reçu son vaccin. 

La mutation génétique de la panleucopénie infectieuse : mythe ou réalité ?   

De plus en plus de vétérinaires déplorent le manque d’efficacité grandissant du traitement à l’Interféron pour soigner le typhus du chat. Certains posent même la question d’une mutation du virus qui serait aujourd’hui encore plus résistant. Face à cela une seule réponse pour endiguer la maladie durablement : la vaccination. 

Commenter l'article | 9268 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

13 commentaire(s)