Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Conseils

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 20/10/2016 à 00h00

La leishmaniose une maladie mal connue qui peut infecter votre chien

8 vote(s)

pixabay

Le phlébotome, ce petit insecte dangereux pour votre animal de compagnie, étant son territoire...

La leishmaniose est une maladie mortelle qui touche principalement les chiens, les chats semblant résistants à l’infection. Elle est transmise par le phlébotome, un petit insecte hématophage de la famille du moustique qui vit principalement dans le sud de la France. Une fois piqué, votre animal de compagnie est susceptible de développer la maladie, mais ça n’est fort heureusement pas toujours le cas.   

La leishmaniose, une maladie parasitaire du chien

La leishmaniose est une maladie parasitaire causée par la leishmanie, un parasite des mammifères surtout dangereux pour le chien et l’être humain. Il semble en effet que les chats soient résistants à la maladie. Transmis par le phlébotome, un insecte de la famille du moustique présent surtout en Méditerranée, le parasite va infester l’animal déclenchant de nombreux symptômes. L’être humain peut également être contaminé par la leishmaniose, mais il n’existe aucune preuve d’un risque de contamination chien humain.

Transmission de la leishmaniose, une simple piqûre de moustique

Le phlébotome est un petit moustique beige clair qui vit sur le pourtour méditerranéen. Il vit à l’extérieur et entre peu dans les maisons. Seuls les animaux sortants à l’extérieur courent donc un risque de se faire piquer. Ils sont principalement actifs en soirée ou la nuit pendant les mois chauds, d’avril à octobre. Les piqûres de phlébotomes sont en général situées principalement sur la tête de l’animal, sur ces oreilles notamment ou sur son museau, et sur ses pattes. Ce n’est pas parceque votre animal a été piqué qu’il va forcément déclencher la maladie. La leishmaniose n’est pas transmise directement par la piqûre du moustique, mais par les leishmanies dont il est porteur.

 Quels sont les symptômes de la Leishmaniose ?  

La leishmaniose est une maladie dont le délai d’incubation est lent et variable. Le parasite, une fois présent sur l’animal, va petit à petit pénétrer ses cellules puis s’étendre aux organes internes et finalement altérer son système immunitaire. La multiplicité des symptômes rend la leishmaniose souvent difficile à diagnostiquer.
Parmi les signes les plus fréquents, on retrouve en général :

  • Une perte de poids progressive
  • Des lésions cutanées de type ulcératives, c’est-à-dire qui forment des cratères dans la peau du chien. Une perte de poil ou la présence de pellicules dans démangeaison peut également être un signe de la maladie.
  • Des saignements de nez
  • Des ongles d’une longueur anormale
  • Des ganglions
  • Et une augmentation de la taille du foie et de la rate.
     

D’autres symptômes moins fréquents peuvent quand même vous alerter comme :

  • De la fièvre
  • Des yeux rouges et larmoyants, qui montrent une atteinte des structures de l’œil par le parasite
  • Une augmentation de la quantité des urines ou de la fréquence à uriner qui peut être le signe d’une atteinte rénale.

Leishmaniose : quels sont les traitements ?  

La première étape consiste à rencontrer votre vétérinaire qui seul pourra poser le diagnostic. Il effectuera des examens sanguins, mais aussi au besoin des analyses de peau, de ganglions ou de moelle osseuse pour détecter la présence du parasite dans le corps de votre chien. Une fois le diagnostic posé, votre animal pourra entreprendre un traitement, mais il n’est pas pour autant tiré d’affaire. Le traitement contre la leishmaniose est très long, certaines bêtes doivent être traitées toute leur vie. Dans certains cas, il sera mal supporté et devra être arrêté ou pourra même s’avérer totalement inefficace. Dans tous les cas, votre chien devra être suivi par le vétérinaire, car les risques de rechute sont fréquents avec cette maladie.

Le vaccin et les antiparasitaires, deux moyens de protéger votre animal de compagnie    

Pour prémunir votre animal de la leishmaniose, il faut d’abord le protéger des piqures de moustiques en utilisant des bombes et des diffuseurs à la maison et en lui administrant un antiparasitaire efficace pour repousser les phlébotomes à l’extérieur. Ceux-ci se présentent en spray, en pipette ou en collier, à renouveler régulièrement. Un vaccin est également disponible et il permet de limiter les risques de la maladie. Si vous devez séjourner dans le sud de la France avec votre chien pour les vacances, prévenez votre vétérinaire, il saura vous conseiller les mesures appropriées.   

Contributeur MorganeW

Commenter l'article | 5510 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

5 commentaire(s)