Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Conseils

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 25/10/2016 à 15h57

Épilepsie, une maladie qui peut toucher votre chien ou votre chat

7 vote(s)

pixabay

Épilepsie, une maladie qui peut toucher votre chien ou votre chat

L’épilepsie consiste en une ou plusieurs décharges d’influx nerveux dans le cerveau, responsables d’une crise convulsive de l’animal. Cette maladie, d’abord étudiée chez l’homme peut également toucher un chat ou un chien. En cas de crise focale, seule une partie du corps est touché, la crise est dite généralisée si l’ensemble du corps est atteint. Cette maladie suppose une prise en charge vétérinaire afin de mettre en place un traitement approprié et de vous apprendre à gérer les crises de votre animal.

Épilepsie du chien, comment apprendre à vivre avec la maladie ?

Suite à un choc à la tête ou à cause d’une anomalie sanguine due une hypoglycémie, les causes d’épilepsie chez le chien sont nombreuses et le plus souvent tout rentrera rapidement dans l’ordre. Lorsque les crises sont nombreuses et se répètent sur plusieurs mois, on parle d’épilepsie primaire. Dans ce cas un traitement à base d’antiépileptique sera nécessaire pour stabiliser l’épilepsie et donner à votre animal une qualité de vie normale. Un chien épileptique l’est pour toute sa vie et vous devez avant tout apprendre à éviter qu’il ne stresse pour éviter au maximum le déclenchement des convulsions. 

Votre chat fait de l’épilepsie, quelques conseils pour le gérer au mieux

L’épilepsie toucherait plus de 2 % des chats sous différentes formes. La crise focale est la plus répandue avec des signes parfois difficiles à identifier comme un regard dans le vide, une course folle ou une chasse aux mouches imaginaire. Les crises généralisées sont très impressionnantes chez les félins, l’animal se projetant littéralement dans les airs. Comme chez le chien le traitement de fond est basé sur des médicaments antiépileptiques dont le but est de limiter la fréquence et la durée des crises convulsive.  

Gestes d’urgence, comment réagir face à un animal qui fait des convulsions ?  

La règle numéro 1 en cas de crise épileptique est de ne pas paniquer. En général, la crise ne dure au plus que quelques minutes, et même si elle est impressionnante, elle est rarement mortelle. Ensuite, il est recommandé d’éviter de toucher l’animal, car cela pourrait amplifier la crise. Ne cherchez pas non plus à retenir sa langue, il n’y a aucune chance qu’il l’avale et vous risqueriez de vous faire mordre. La seule chose à faire pendant une crise convulsive est de sécuriser l’environnement de l’animal en prenant soin de retirer tout ce qui pourrait le blesser. Une fois votre animal calmé laissez-le se reposer, car ce genre de crise est très éprouvante physiquement, apaisez-le par des caresses et tentez de le réconforter. S’il s’agit de la première crise de votre animal, une consultation vétérinaire s’impose. Pensez à noter la durée des crises et leur fréquence, car ce sont des indicateurs précieux pour votre vétérinaire. Si la crise dure plus de 10 minutes ou qu’elle se répète sans que l’animal ait pu récupérer alors il s’agit d’une urgence et vous devez vous rendre chez votre vétérinaire au plus vite. 

Votre cochon d’Inde ou votre chinchilla peut également être épileptique

L’épilepsie peut également toucher les NAC et plus particulièrement les gerbilles qui semblent prédisposer pour des raisons héréditaires. Le chinchilla est également susceptible de souffrir de crises convulsives, dû à une mauvaise alimentation, une carence vitaminique ou l’ingestion de métaux. En cas de crise épileptique chez votre furet, il faudra soupçonner une hypoglycémie due à des insulinomes, des tumeurs pancréatiques souvent développées par cette race. 

Tim, chien épileptique retrouvé après une fugue 

Contributeur MorganeW

Nous vous conseillons de lire

Commenter l'article | 6136 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

2 commentaire(s)