Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Parrainés

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager

Chat

Publié le 09/12/2013 à 18h59

250 chats d'A.T.A.C. Toulon à sauver

ATAC

Mode d'emploi

Je veux aider gratuitement :

  • Je clique 5 fois par jour
  • Je visionne chaque jour les vidéos

Je veux faire plus pour cet animal :

  • Je lui offre un DON
  • Je passe un APPEL solidaire
  • J'échange mes MAXIMILES accumulés

Je TELECHARGE sa photo par SMS

Urgence vétérinaire pour au moins 250 chats de l'association A.T.A.C. à Toulon. L'association A.T.A.C. malgré ses bénévoles dévoués au bien-être de tous les pensionnaires du refuge, doit faire face, pour la première fois de son existence (une dizaine d'années), à une situation, de plus en plus critique au fil des mois, aujourd'hui dramatique et particulièrement inquiétante. Elle tire le signal d'alarme et demande l'aide des internautes.

 DATE BUTOIR : 31 DECEMBRE - EVITER LE PIRE A L'ASSOCIATION A.T.A.C. ET SAUVER 250 CHATS . 

Urgence sanitaire, urgence vétérinaire, urgence euthanasie 

Sauver 1 chat c'est 18 euros soit 6,12 euros aprés déduction fiscale 

Abandons de chats, 2013 : une année noire pour le refuge, du jamais vu !  

A.T.A.C. gérait 130 à 150 chats chaque année. La Présidente, l'équipe de bénévoles, recevant des aides de la municipalité, du conseil général, de Toulon Provence Méditerranée, et de 2 fondations, parvenaient jusque-là à prendre en charge, réhabiliter, stériliser, vacciner, identifier de pauvres chats qui repartaient, remis sur pattes, pour un nouvel avenir, soit dans des foyers aimants, soit hébergés à vie au refuge si leur état ne permettait pas d'envisager une adoption. Ça c'etait avant 2013 !

Les abandons massifs, "sauvages", de chats explosent depuis le début de l'année, on en compte 250 soit 100 de plus que les années précédentes !

Une situation nouvelle et incontrôlable : le calendrier des abandons de chats a changé 

Jusque-là, la période des abandons était connue, on pouvait l'anticiper, s'y préparer avec un pic aux vacances d'été.

Actuellement les abandons sont quotidiens, anonymes, illégaux, c'est à dire qu'on dépose des chats au pied du refuge (le lieu est vallonnée) sans prévenir. On trouve des chats dans des cages, non identifiés, non stérilisés, souvent atteints de pathologies qui demandent des soins longs et coûteux.

De race ou pas, 250 chats abandonnés n'importe où, n'importe comment 

Des chats de race, persans, siamois sont en galère au même titre que leurs compagnons de misère dits de "gouttière".

Pire on découvre des chats plusieurs mois après leur abandon, on retrouve des cadavres de chats qui se sont cachés et pour lesquels il n'y a pas eu de prise en charge possible.

9 abandons sur 10 sont faits de façon anonyme pour des chats qui n'ont jamais été vus par un vétérinaire

Une banalisation effrayante des abandons de chats, victimes de la lâcheté humaine 

Ces chats en détresse, déposés sans contact avec l'accueil de l'association, coûtent très cher. Il n'y a aucune aide financière de la part des personnes qui s'en débarrassent comme si l'association avait des finances élastiques.

Ces comportements de plus en plus nombreux mettent l'existence même de l'association en jeu.

Ailleurs on euthanasierait pour limiter les frais, chez A.T.A.C. on soigne, on aide, on redonne une vraie chance à des chats en souffrance qui récupèrent de façon très gratifiante à force de soins attentifs et d'un investissement sans borne des bénévoles. Mais les factures suivent et les vétérinaires, aussi conciliants soient-ils, réclament leur dû en fin d'année.

Et justement la fin de l'année est proche et nous ne voudrions pas écrire au passé l'histoire de l'association.

Chez A.T.A.C. aucune euthanasie de complaisance : une politique exigeante mais jusqu'à quand sera-t-elle possible ?

Responsables et bénévoles en plein désarroi 

L’inquiétude croissante des responsables qui alertaient quant au nombre de plus en plus important d’abandons laisse place maintenant à leur désarroi de ne plus pouvoir subvenir aux besoins, même les plus élémentaires, des chats accueillis dans la structure… 

Aujourd'hui c'est une personne qui part à l'étranger qui abandonne 5 chats, sans le moindre chèque pour aider. 

Hier, une dame malade dépose 2 chats jamais menés chez le vétérinaire (comme la majorité des chats abandonnés)

Des chats jetés comme des déchets dans des cartons, dans des sacs poubelle, dans des sacs à pain, des pauvres minets affaiblis, malades, maltraités, à peine nés ou âgés...

Dans ce sac à pain solidement noué, un chat enfermé, en train d'étouffer, hébété mais sauvé à temps grâce aux bénévoles.

Devant le refuge des inconnus ont déposé…un carton… bien fermé…Scotché « A DETRUIRE » …près des poubelles. L'œil exercé du personnel (qui en a vu d'autres !) a repéré ledit carton et l'a récupéré...Juste avant le passage des éboueurs.  A l'intérieur, sans surprise, car cela arrive beaucoup trop souvent, trois adorables boules de poils : un chaton mâle blanc et noir, d'environ un mois, un jeune chat mâle roux, d'environ cinq mois, une jeune femelle tigrée, gestante, d'environ six mois, en paraissant quatre

Dans un autre carton 10 bébés vivants mais trop petits ont eu moins de chance : 2 seulement ont survécu malgré les biberons et les soins. 

Ailleurs encore dans les fourrés, derrière les buissons 2 cartons ont été découverts contenant 16 chatons, tous vivants, d'âge divers et de portées différentes. (7 châtons, trop petits n'ont pas survécu.) 

Pour cesser l'hémorragie financière, l'association, la mort dans l'âme a suspendu les soins vétérinaires. Résultat : stérilisations, identifications, vaccinations, vermifuges, tests attendent en plus de la facture vétérinaire non réglée. 

Une situation qui met en danger l'ensemble des chats du refuge 

La prophylaxie, pourtant essentielle dans un endroit où se côtoient autant d'animaux, est devenue inexistante. Actuellement, pour raisons économiques c'est zéro antiparasitaires, zéro test de depistage des maladies virales, zéro vaccination mais... pas zéro risque !

Des chats malades, contagieux, inadoptables : sortir au plus vite de cette spirale infernale 

L’évolution rapide et incontrôlable de cette situation avec son risque d’épidémie majeure au sein du Refuge met en péril la légitimité même des intentions premières d’une association de Protection Animale : à savoir, l’impossibilité d’apporter des soins à nos petits pensionnaires qui sont pourtant tous les jours abandonnés dans des conditions sanitaires de plus en plus déplorables et son impact négatif donc sur le nombre d’adoption… 

Teignes, coryza, calicivirus non soignés : des souffrances, des risques de contamination, un arrêt des adoptions !

C'est aujourd'hui une situation plus que critique, voire dramatique à laquelle nous ne pouvons plus faire face qui pousse notre association à faire appel à la générosité des internautes pour tenter d'éviter le pire... Drame programmé, fermeture annoncée, le refuge est en danger, les bénévoles en grand désarroi, impuissants à continuer leur mission !!!

Refuge asphyxié , recrudescence d'abandons, actes de cruautés, incivisme : pour tous ces chats, des centaines, ATAC est le dernier espoir de survie, aidez-nous à continuer !

co-rédaction : Sophie AA 


Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos autres protégés : comme ces 250 chats, ils attendent aussi vos clics et vos aides avec impatience 


DESTINATION DES FONDS RÉCOLTÉS


Reprendre les mesures de prophylaxie, les vaccins, les soins, les stérilisations,reprendre notre mission


En partenariat avec

A.T.A.C
Association d'intérêt général

Ave Aristide Briand

83200 TOULON


04.94.62.16.36

E-mail : refugeatac@sfr.fr

Voir la fiche

Voir l'attestation de réception de fonds

Vous voulez adopter ?

Contactez directement notre association partenaire

  • 250 chats d'A.T.A.C. ...
  • Mâle & Femelle
  • Âges divers
  • 83 (Var)
-
sms

Pour télécharger la photo de 250 chats d'A.T.A.C. Toulon à sauver

france

Envoyez ACTUATAC par sms au

81083

* 3,00€ par envoi + prix d'un SMS

belgique

Envoyez ACTUATAC par
sms au

STuur ACTUATAC per
sms naar

3070

4,00 € par SMS

2€/SMS Envoyé/Reçu.
Total 4€ par transaction complète.

2€/SMS Verzonden/Ontvagen.
Totaal 4€ per volledige transactie.

suisse

Envoyez ACTUATAC par sms au

41414

* 5,00 CHF par envoi + prix d'un SMS

Commenter la fiche | 52576 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

148 commentaire(s)

Voir les vidéos

Nous vous invitons à visionner les vidéos présentes ci-dessous afin de faire monter le compteur de l'animal concerné. Pour chaque vidéo publicitaire vue en entier, cela permettra de faire monter le compteur de l'animal.
Seules les vidéos précédées d'une vidéo publicitaire seront bien entendu comptabilisées.

Nous souhaitons remercier ici les organisations et personnes qui nous autorisent à diffuser leurs vidéos pour aider les animaux en détresse présentés sur notre site.

Hope for Paws est une association de protection animale américaine qui vient en aide aux animaux abandonnés. Elle souhaite également éduquer le public, lui faire prendre conscience de la place indispensable qu'occupe l'animal dans la société. Les vidéos d'Hope For Paws sont de véritables bouffées d'oxygène tant les sauvetages filmés sont magnifiques.

www.hopeforpaws.org

Véritable sanctuaire pour les animaux, l'association Animal Unlimited India sauve chaque année des milliers d'animaux. Cette formidable association recueille, soigne et fait adopter les animaux abandonnés en Inde. Elle permet, grâce à ses vidéos, d'éveiller les consciences.

animalaidunlimited.org

Association anglaise, la North Clwyd Animal Rescue (NCAR) sauve chaque année 1800 animaux domestiques et a plusieurs objectifs : Faire adopter les animaux abandonnés, les soigner et éduquer le public. L'animal tient une place importante dans la société anglaise et cette association créée en 1978 y est certainement pour beaucoup.

www.ncar.org.uk

Quoi de mieux que d'avoir les conseils d'un vétérinaire ? Certes, cela ne remplace pas une véritable consultation mais ces vidéos vous permettront, c'est certain de répondre à certaines de vos interrogations.

www.conseilsveterinaire.com