Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Parrainés

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager

Chat

Publié le 10/09/2016 à 22h11

SOS pour 150 chats d'une association lourdement endettée par un été catastrophique - Date Butoir : 10 septembre 2016

Les Amis des chats de Port- Vendres

Mode d'emploi

Je veux aider gratuitement :

  • Je clique 5 fois par jour
  • Je visionne chaque jour les vidéos

Je veux faire plus pour cet animal :

  • Je lui offre un DON
  • Je passe un APPEL solidaire
  • J'échange mes MAXIMILES accumulés

Je TELECHARGE sa photo par SMS

Voici le nouvel SOS que nous avons reçu de la part d'une de nos associations partenaires qui a préféré donné l'alerte tout de suite avant d'être face à une situation encore plus catastrophique.
Des sauvetages dramatiques ont mis l'association dans le rouge. L'été a apporté son lot de cas tragiques ce qui a été le coup de grâce. Les vétérinaires, jusque là compréhensifs ne veulent plus faire crédit, le résultat est que l'association est bloquée dans sa mission en plus de l'angoisse d'être endettée malgré des efforts constants pour gérer au mieux sa trésorerie. Nous avons besoin de vous pour permettre aux Amis des chats de Port Vendres de se remettre à flot pour le plus grand bonheur de ses protégés actuels et à venir... Merci d'être là une fois de plus pour des petites vies en détresse !

Une dette à régler avant le 10 septembre 2016, donnons à cette association le ballon d'oxygène qui va lui permettre de repartir ! 

Les amis des Chats de Port-Vendres est une association  reconnue d'intérêt général, vos dons donneront lieu à déduction fiscale - il faut 28 € pour sauver un chat soit seulement 9.63 € après déduction.

Des sauvetages difficiles : une association étranglée par les frais vétérinaires 

Depuis la création de notre association il y a six ans, nous stérilisons des chats des rues, soignons les chats malades, empoisonnés ou blessés recueillis par nos membres et sympathisants, nous plaçons des chatons et des chats adultes, et prodiguons des conseils aux propriétaires. Depuis janvier 2015, nous pratiquons l'identification par tatouage officiel au lieu du tatouage local antérieur gratuit.

Tous ces actes vétérinaires nous coûtent très cher et les dons sont de moins en moins importants. Par ailleurs, nous ne bénéficions d'aucune subvention.

Quelques cas dramatiques, des fins de vie adoucies, des détresses secourues

En plus des chats libres nourris en extérieur, de ceux qui sont stérilisés et soignés, il y a ceux qui sont inadoptables, car malades chroniques, et que les membres de l'association se répartissent pour leur assurer une fin de vie protégée. Dans ce contexte difficile, quand une urgence arrive, les finances ont de plus en plus de mal à suivre...

Un chat de dix ans récupéré sur un toit où il était au moins depuis deux mois a dû être hospitalisé pendant quatre jours. Il avait une trachéïte et une grosse inflammation de la gorge avec une forte fièvre qui l'empêchait de manger.

Nous ne pouvions pas fermer les yeux, nous ne pouvions pas abandonner tous ces petits à leurs tristes sorts, nous devions au moins pour certains d'entre eux leur donner une fin de vie digne et adoucie mais le résultat est là : analyses, médicaments, hospitalisations, actes chirurgicaux : notre dette vétérinaire est en train de croître de façon alarmante, les vétérinaires nous alertent et nous disent stop et surtout cela nous empêche désormais de continuer à faire stériliser et soigner nos chats .

Nous ne sommes plus en mesure d'accepter de nouveaux protégés et c'est un vrai crève coeur.

Dettes, dépenses en suspens, soins différés et des kilomètres à parcourir 

Cette dette très importante envers la clinique est surtout due au fait que nous avons fait opérer de nombreux chats en 2015 (chatte avec des petits morts dans son ventre, chats blessés par des voitures ou atteints de graves maladies...).

"En outre, dans les cas d'urgence, nous avons été obligés de faire appel à un taxi animalier sous peine de laisser mourir des chats en piteux état. La plupart d'entre nous sommes âgées et personnellement je n'ai même pas le permis... Nous n'avons pas de vétérinaire et devons parcourir 40 km/AR pour aller à la clinique"

La Présidente paye ce qu'elle peut sur sa maigre retraite mais les factures ne cessent de tomber et il faut jongler pour ne pas payer d' agios (des amis lui ont prêté de l'argent qu'il faudra rembourser) ou se faire sermonner par les créanciers. 

En outre, notre budget est de plus en plus grévé par l’achat sur Internet de nourriture spéciale (aliments pour insuffisance rénale, pour calculs rénaux chronique) et par l’achat de médicaments coûteux comme le Semintra (contre l'insuffisance rénale), d’injections régulières de cortisone (contre le calicivirus, le coryza, etc…).

Nous les avons soignés, nous les avons aidés 

Parmi les chats que nous soignons aujourd'hui ou que nous avons soignés :

Pacha, Garfield, Clochette, Myosotis, Valentine, Mine et les autres : nos combats pour eux 

Pacha a été récupéré en 2009 dans un quartier où les chats des rues étaient menacés d'être enlevés par la fourrière. Après avoir été stérilisé et identifié, il est resté chez la présidente car les personnes qui devaient l'adopter se sont désistées. Et il est difficile de placer des chats adultes.

Depuis lors il n'avait jamais été malade, à part un coryza, comme tous les chats que nous recueillons, et un ulcère à l'œil.

Mais, en mars 2016, il a dû être hospitalisé alors qu'il refusait de s'alimenter. On lui a d'abord diagnostiqué une anémie importante traitée par de la cortisone et du fer. Peu après, au cours d’une deuxième hospitalisation, on lui a découvert une insuffisance rénale. Il doit prendre depuis lors du Semintra +/- sofcanis Fortekor, Ipakitine, et une alimentation spéciale ( Rénal ou k/d.). Pacha étant en surpoids, nous n'avions pas pu imaginer qu'il soit atteint de ces pathologies lourdes. Il est là, nous devons assumer ses soins.

Pacha

Garfield a été adopté adulte par une vieille dame très active au sein de l'association pendant la campagne de stérilisation des chats du quartier du cimetière où ils étaient maltraités et menacés de fourrière.

Peu après, il a dû être hospitalisé en urgence, parce qu'il urinait du sang et souffrait énormément. Opéré à deux reprises pour l'extraction de cristaux, il ne peut maintenant plus manger que des croquettes vétérinaires et des sachets très coûteux (Urinary).

Garfield

Clochette, jolie petite chatte blanche à l'allure de siamoise, abandonnée à l'âge de trois mois en 2011 devant le cimetière, souffre d’un calicivirus depuis quatre ans.

Afin de pouvoir s'alimenter, elle reçoit chaque mois des injections de cortisone à effet retard et d'antibiotiques, et le détartrage n'a pas amélioré son état.

Elle ne peut manger que certains aliments mous et appétants comme du thon en miettes, du poulet broyé et des sachets spéciaux avec de minuscules morceaux, voire parfois uniquement de la sauce.

A la fin du mois de juillet dernier, elle a dû être hospitalisée une nouvelle fois car elle refusait de s'alimenter, malgré la cortisone. Les analyses ayant révélé une anémie et une insuffisance rénale, elle doit suivre le même régime que Pacha (croquettes rénal), et prendre les mêmes médicaments (Semintra, Dofcanis, Ipatikine).

Clochette

Ces visites, hospitalisations et l'alimentation spéciale de Clochette nous coûtent en moyenne 60 euros par mois depuis quatre ans.

Myosotis a été recueillie adulte en 2011 avec un fort coryza dont elle a toujours gardé des séquelles.

Dans le jardin où nous la nourrissions, elle avait reçu deux balles en caoutchouc de la part d'un chasseur, l'une derrière l'oreille, et l'autre dans le flanc (plusieurs de ses frères n'y ont pas survécu) que la vétérinaire a dû extraire.

Elle vivait bien malgré son coryza chronique que nous soignions, et prenait soin de ses copains, surtout en tant que mère adoptive de tous les chatons que nous recueillons au fil des années, quand en juillet dernier elle a dû être hospitalisée pour insuffisance rénale sévère et un début d'anémie (réhydratation par perfusion pendant plusieurs jours). Son aspect physique et son caractère enjoué ne permettaient pas de déceler ces maladies.

Myosotis 

 Valentine nous a été amenée en avril 2015 par un membre de notre association. Elle était squelettique. La vétérinaire a diagnostiqué un cancer de la langue qui l’empêchait de manger. Valentine avait beaucoup d'appétit et il fallait lui donner à manger toute la journée à la cuillère du fromage blanc et des miettes de thon. C'était une personnalité très attachante. Au bout de quelques mois elle a dû être endormie, car sa langue s'était trop rétrécie, mais elle avait passé ses derniers mois dans le confort et avec l'affection et les attentions qu'elle méritait.

Valentine

Mine, petite chatte épileptique d'environ douze ans trouvée par les pompiers en 2012. Elle a toujours l'air triste et est restée sauvageonne, mais elle prend soin des chatons. Elle est traitée au Gardénal.

Mine 

Kolya a été trouvé par Martin dans son jardin fin 2014. Il avait les oreilles ensanglantées et il boitait.

Le vétérinaire a diagnostiqué un cancer des oreilles nécessitant une opération. Après quelques jours de soins, l'opération s'était très bien passée et le pronostic vital était bon, le cancer des oreilles ne métastasant que rarement. Malheureusement Kolya, qui devait être plus âgé qu'il paraissait, n'a pas supporté les effets secondaires de l'anesthésie. 

Koyla

Jolie Petit Poisson avait été trouvée à la criée le jour de Pâques 2013, squelettique, prostrée et souffrant, avec un abdomen énorme laissant penser qu'elle avait des petits morts dans son ventre. Conduite immédiatement à la clinique vétérinaire, elle a été diagnostiquée insuffisante rénale sévère. Elle a pu vivre encore cinq mois sans souffrir, soignée et chouchoutée en famille d'accueil. 

Jolie Petit Poisson 

Et aussi Sauvageonne, Bella, Pamela, Titou, Fripounette, Titou...

Sauvageonne, elle s'était bien adaptée avec ses copains et était devenue très câline. L'insuffisance rénale est une maladie terrible pour les chats, qui sont déjà condamnés lorsque les symptômes deviennent visibles.

Bella n'avait guère plus de deux mois quand elle a été trouvée blessée, gisant dans son sang derrière une poubelle. Amenée rapidement à la clinique, elle a dû être amputée d'une patte qu'il était impossible de sauver. Sa famille d'accueil a vite constaté que Bella n'était en rien gênée pour courir et grimper sur son arbre à chat. Elle a été très courtisée sur le site d'Actuanimaux pour être adoptée, mais sa famille d'accueil s'y était beaucoup trop attachée pour s'en séparer !

Il y a sept ans, la petite Pamela, une petite siamoise qui nous avait été amenée blessée comme elle, avait connu le même heureux destin.

Pamela

Fripounette a été récupérée à l'âge de deux mois par un pompier alors qu'elle était coincée dans le moteur d'une voiture. Il fallut plus de deux heures pour l'extirper du véhicule. Après quelques mois en famille d'accueil, elle a dû être opérée à deux reprises d'une tumeur au menton qui nécessite une surveillance.

Fripounette 

Tilou, jeune chat qui nous a été amené avec son frère en 2009 alors qu'il était en famille d'accueil chez Jean Pierre son nourrisseur, atteint d'un cancer en phase terminale, qui ne pouvait plus les garder.

Etant de santé fragile (symptômes épileptiques), Tilou n'avait pas pu être adopté comme son frère. Il était doté d'un caractère exceptionnel, très joueur comme un chaton, et extrêmement câlin et facétieux. Six ans plus tard, il a été diagnostiqué insuffisant rénal et cardiaque et a du être mis sous Fortekor et Sofcanis. Il a dû être hospitalisé à plusieurs reprises pour des perfusions.

Tilou

Des chatons abandonnés en grande détresse

On nous a amené (particuliers, police municipale, pompiers) douze chatons depuis le mois de mai dernier, mais l'un d'entre eux a été adopté par la famille qui l'avait trouvé, et deux autres sont restés en famille d'accueil.

Il était pour la plupart dans un état déplorable et devaient être nourris au biberon.

L’un d’eux, amené par la police municipale qui l’avait trouvé gisant dans une mare de sang, a hélas du être euthanasié car la radio a révélé que ses reins avaient été trop gravement touchés lors d’une collision avec une voiture. 

Deux d’entre eux ont été pris en charge par les rares familles d’accueil de l’association. Les autres ont été accueillis par la présidente qui avait déjà treize chats adultes à demeure (n'étant pas adoptables à cause de leur âge et de leurs pathologies).

Tous ces chatons, atteints de coryza chronique, en sont à leur 3° traitement d’antibiotiques en trois mois et pour l'instant restent inadoptables. Seul Willy, petite chatte tigrée amenée par les pompiers, a été guérie.

Willy

Avec cette galerie de chats nous avons voulu vous faire partager notre quotidien, vous montrer pourquoi notre mission nous tient à coeur et pourquoi nous avons besoin, avec votre aide, de continuer à sauver ou quelques fois juste accompagner jusqu'au bout toutes ces petites misères, malheureuses et innocentes victimes de l'irresponsabilité humaine.

Une association qui fait l'impossible, une présidente et des bénévoles au grand coeur qui donnent tout pour des chats abandonnés, trahis, malades. Aidons-les à continuer leur magnifique travail de protection dans des conditions difficiles !

Pour qu'ils continuent à avoir le ventre plein, à être choyés et heureux ...

Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics, merci pour eux ! Pensez aussi à ceux qui voudraient bien être adoptés...

Fiche publiée depuis le 26 août 2016 


DESTINATION DES FONDS RÉCOLTÉS


Règlement factures vétérinaires en souffrance - Remboursement frais avancés - Soins en cours - nourriture spécifique chats âgés ou malades - transports animaliers - nourriture courante - analyses de contrôle en suspens - stérilisations, vaccinations et tatouages


En partenariat avec

les Amis des Chats de Port Vendres
Association d'intérêt général

13, rue de la Liberté

66660 Port Vendres


04/30/44/30/41

E-mail : mplouznikoff@numericable.fr

Voir la fiche

Voir l'attestation de réception de fonds

Vous voulez adopter ?

Contactez directement notre association partenaire

  • SOS pour 150 chats d ...
  • Mâle & Femelle
  • Âges divers
  • 66 (Pyrénées-Orientales)
-
sms

Pour télécharger la photo de SOS pour 150 chats d'une association lourdement endettée par un été catastrophique - Date Butoir : 10 septembre 2016

france

Envoyez ACTUPORT par sms au

81083

* 3,00€ par envoi + prix d'un SMS

belgique

Envoyez ACTUPORT par
sms au

STuur ACTUPORT per
sms naar

3070

4,00 € par SMS

2€/SMS Envoyé/Reçu.
Total 4€ par transaction complète.

2€/SMS Verzonden/Ontvagen.
Totaal 4€ per volledige transactie.

suisse

Envoyez ACTUPORT par sms au

41414

* 5,00 CHF par envoi + prix d'un SMS

Commenter la fiche | 180100 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

81 commentaire(s)

Voir les vidéos

Nous vous invitons à visionner les vidéos présentes ci-dessous afin de faire monter le compteur de l'animal concerné. Pour chaque vidéo publicitaire vue en entier, cela permettra de faire monter le compteur de l'animal.
Seules les vidéos précédées d'une vidéo publicitaire seront bien entendu comptabilisées.

Nous souhaitons remercier ici les organisations et personnes qui nous autorisent à diffuser leurs vidéos pour aider les animaux en détresse présentés sur notre site.

Hope for Paws est une association de protection animale américaine qui vient en aide aux animaux abandonnés. Elle souhaite également éduquer le public, lui faire prendre conscience de la place indispensable qu'occupe l'animal dans la société. Les vidéos d'Hope For Paws sont de véritables bouffées d'oxygène tant les sauvetages filmés sont magnifiques.

www.hopeforpaws.org

Véritable sanctuaire pour les animaux, l'association Animal Unlimited India sauve chaque année des milliers d'animaux. Cette formidable association recueille, soigne et fait adopter les animaux abandonnés en Inde. Elle permet, grâce à ses vidéos, d'éveiller les consciences.

animalaidunlimited.org

Association anglaise, la North Clwyd Animal Rescue (NCAR) sauve chaque année 1800 animaux domestiques et a plusieurs objectifs : Faire adopter les animaux abandonnés, les soigner et éduquer le public. L'animal tient une place importante dans la société anglaise et cette association créée en 1978 y est certainement pour beaucoup.

www.ncar.org.uk

Quoi de mieux que d'avoir les conseils d'un vétérinaire ? Certes, cela ne remplace pas une véritable consultation mais ces vidéos vous permettront, c'est certain de répondre à certaines de vos interrogations.

www.conseilsveterinaire.com