Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Parrainés

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager

Chat

Publié le 10/03/2016 à 22h12

Pris au piège dans une maison, 3 chatons qui voulaient grandir

CDI

Mode d'emploi

Je veux aider gratuitement :

  • Je clique 5 fois par jour
  • Je visionne chaque jour les vidéos

Je veux faire plus pour cet animal :

  • Je lui offre un DON
  • Je passe un APPEL solidaire
  • J'échange mes MAXIMILES accumulés

Je TELECHARGE sa photo par SMS

Bienvenue à notre nouveau partenaire : Les Chats de l'Îsle, association située dans le 86 à L'Isle Jourdain !

Voici une histoire de chats piégés dans une maison, délivrés par l'intermédiaire des pompiers et des gendarmes, et parmi ces chats, 3 bébés minuscules qui ont besoin de vous pour avoir un avenir.
Trouvés en situation limite de survie, ils ont besoin d'être aidés pour s'en sortir, ils n'y arriveront pas seuls.

Des chats pris au piège dans une maison : le récit d'un sauvetage. 

Des chats pris au piège dans une maison, secourus par les pompiers 

 

Quand la Gendarmerie et les Pompiers appellent, on sait tout de suite que c'est grave ! 

Là, il s'agissait d'une douzaine de chats enfermés dans une petite maison en plein centre du village de Verrières situé au bord de la Vienne.

 

Pris au piège par la fermeture imprévue d'une porte qui n'aurait pas du rester ouverte en l'absence des locataires, ces 12 chats avaient l'habitude de trouver leur repas dans cette maison et , heureusement pour eux, ils savaient où était la réserve de croquettes.

L'appel avait abouti chez deux associations de Poitiers, un peu trop éloignées pour venir constater rapidement sur place, alors que nous n'étions qu'à 25 kilomètres.

C'est donc les Chats de l'Isle qui ont envoyé leur président sur place pour faire un état des lieux. C'est lui qui nous raconte la suite :

 

État des lieux : présence évidente de chats 

"La porte principale n'étant pas verrouillée, il était facile d'entrer et de constater, à l'odeur, qu'un grand nombre de chats (sur)vivaient dans ces lieux.

 

Des chats débrouillards mais timides 

A la première visite aucun minet n'a accepté de se montrer. J'ai donc nettoyé un coin de la pièce principale et j'ai rempli quelques assiettes de croquettes et deux ou trois bols d'eau propre et fraîche.

Le lendemain, il a fallu amener du matériel de nettoyage et de désinfection, des couvertures propres, des bacs a litière de grande taille et des gamelles.

 

Une fois le ménage fait, et les gamelles remplies il n'a pas été nécessaire d'attendre longtemps les premiers affamés mais ce n'est que le deuxième jour que j'ai pu les compter..... à deux ou trois près,

Quelques adultes, plutôt timides, mais l'impression générale était que deux ou trois portées successives de chatons de la même famille s'étaient rasssemblées.

 

Agir vite pour que la situation ne devienne pas ingérable 

Pendant deux semaines, il m'a fallu faire le trajet deux fois par jour, pour maintenir l'air respirable en aérant, en vidant régulièrement les litières en nettoyant les « débordements » des jeunes ou des mâles .

Des chats non stérilisés

Car, bien sur, dans ce groupe, personne n'était stérilisé . Il fallait faire vite, mais l'absence de nuisance sur le domaine public empêchait la Mairie de recourir à une société de capture. Tout était confiné dans un domaine privé et tant que les locataires ne revenaient pas, aucune action publique n'était possible.

C'est donc sous un contrôle strict de la brigade de Gendarmerie locale que je pouvais pénétrer dans les lieux pour m'occuper des chats.

Ce n'est que deux semaines plus tard que la locataire est revenue d'un déplacement professionnel suivi de quelques jours de congés, pris sans repasser chez elle.

Devant l'ampleur des dégâts et consciente que tous ces chats auraient pu mourir chez elle, elle a accepté que nous les prenions en charge, ce qui fut fait en collaboration avec deux autres associations.

Les 3 minuscules bébés chats qui voulaient grandir.

Au milieu de tous ces chats, il s'en trouvait trois qui étaient plus petits que les autres. Ils paraissaient âgés de deux mois au plus tant ils étaient petits.

L'un d'eux, en particulier, semblait prostré et me regardait, posté sur une marche de l'escalier, mais ne participait pas à l'agitation des autres lorsque la distribution de croquettes commençait.

J'ai donc décidé de le montrer à notre vétérinaire, mais pour cela il a fallu plusieurs jours pour obtenir sa confiance et réussir à l'attraper.

5 mois, un tout petit poids : on kidnappe la minette puis les 2 autres chatons

Notre vétérinaire a immédiatement constaté que cette minette avait sa dentition définitive et que son âge était plus proche de 5 mois que de 2.

Elle a été immédiatement déparasitée et vermifugée et je ne l'ai pas ramenée avec les autres. C'était un kidnapping pur et simple, mais c'était la seule solution pour lui donner une alimentation conforme à ses besoins et assurer sa survie.

J'ai, bien sur , prévenu immédiatement la Gendarmerie et les associations partenaires et dès le lendemain, j'ai pris le temps qu'il fallait pour capturer les deux autres et de les amener, eux aussi, chez le vétérinaire.

 

Ils comptent sur vous pour devenir des grands chats et trouver une famille

 

Nous disposons depuis cet été, où nous avions soigné un chat amputé d'une patte, de deux grandes cages de convalescence qui ont été aménagées pour les chatons afin qu'ils ne soient pas en contact avec nos autres chats, mais nous leur ménageons de grandes plages de liberté et de jeu.

C'est donc dans un foyer, au calme, que ces « bébés » sont soignés, nourris, câlinés . Mais cela ne suffit pas.

Il faut maintenant leur trouver à tous des foyers définitifs .

L'une d'entre eux , en famille d'accueil est déjà adoptable, les 2 autres sont en attente car ils sont encore très fragiles.

2 chatons encore très fragiles à adopter ensemble 

Tout d'abord, leurs oreilles blanches , presque roses, vont limiter leur accès à l'extérieur en raison du danger de cancer que le soleil leur ferait courir, mais pour tout arranger, ils sont inséparables et on doit rechercher une famille qui accepte les deux.

Un émouvant sauvetage mais une dépense imprévue pour notre association

Pour en arriver là, il faut bien sûr, les stériliser , les identifier, les vacciner......dépenses indispensables, mais que notre association n'avait pas prévues dans son budget et qui risquent de la pénaliser dans la mission locale pour laquelle elle a été conçue.

Nous ne pouvions pas laisser tomber les « bébés » , mais nous ne pouvons pas non plus retarder les stérilisations qui doivent avoir lieu dans les semaines et même les jours qui viennent , faute de quoi, nous nous retrouverons devant d'autres bébés en situation dramatique."

Philippe Berger 

Merci de nous aider pour que ces 3 là aient un avenir et pour que nous puissions continuer notre mission.

Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics, merci pour eux ! Pensez aussi à ceux qui voudraient bien être adoptés...


DESTINATION DES FONDS RÉCOLTÉS


soins vétérinaires, stérilisation, identification et vaccination des 3 chatons


En partenariat avec

Les Chats de l'Isle

4 avenue Jean Augry (BP 80024 86150 l'Isle Jourdain)

86150 L'Isle Jourdain


0660661491

E-mail : leschatsdelisle@laposte.net

Voir la fiche

Voir l'attestation de réception de fonds

Vous voulez adopter ?

Contactez directement notre association partenaire

  • Pris au piège dans u ...
  • Mâle & Femelle
  • 5 mois
  • 86 (Vienne)
-
sms

Pour télécharger la photo de Pris au piège dans une maison, 3 chatons qui voulaient grandir

france

Envoyez ACTU3CHATONS par sms au

81083

* 3,00€ par envoi + prix d'un SMS

belgique

Envoyez ACTU3CHATONS par
sms au

STuur ACTU3CHATONS per
sms naar

3070

4,00 € par SMS

2€/SMS Envoyé/Reçu.
Total 4€ par transaction complète.

2€/SMS Verzonden/Ontvagen.
Totaal 4€ per volledige transactie.

suisse

Envoyez ACTU3CHATONS par sms au

41414

* 5,00 CHF par envoi + prix d'un SMS

Commenter la fiche | 206910 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

48 commentaire(s)

Voir les vidéos

Nous vous invitons à visionner les vidéos présentes ci-dessous afin de faire monter le compteur de l'animal concerné. Pour chaque vidéo publicitaire vue en entier, cela permettra de faire monter le compteur de l'animal.
Seules les vidéos précédées d'une vidéo publicitaire seront bien entendu comptabilisées.

Nous souhaitons remercier ici les organisations et personnes qui nous autorisent à diffuser leurs vidéos pour aider les animaux en détresse présentés sur notre site.

Hope for Paws est une association de protection animale américaine qui vient en aide aux animaux abandonnés. Elle souhaite également éduquer le public, lui faire prendre conscience de la place indispensable qu'occupe l'animal dans la société. Les vidéos d'Hope For Paws sont de véritables bouffées d'oxygène tant les sauvetages filmés sont magnifiques.

www.hopeforpaws.org

Véritable sanctuaire pour les animaux, l'association Animal Unlimited India sauve chaque année des milliers d'animaux. Cette formidable association recueille, soigne et fait adopter les animaux abandonnés en Inde. Elle permet, grâce à ses vidéos, d'éveiller les consciences.

animalaidunlimited.org

Association anglaise, la North Clwyd Animal Rescue (NCAR) sauve chaque année 1800 animaux domestiques et a plusieurs objectifs : Faire adopter les animaux abandonnés, les soigner et éduquer le public. L'animal tient une place importante dans la société anglaise et cette association créée en 1978 y est certainement pour beaucoup.

www.ncar.org.uk

Quoi de mieux que d'avoir les conseils d'un vétérinaire ? Certes, cela ne remplace pas une véritable consultation mais ces vidéos vous permettront, c'est certain de répondre à certaines de vos interrogations.

www.conseilsveterinaire.com