Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Parrainés

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager

Animal sauvage

Publié le 29/02/2016 à 21h55

Hydromel, rapace victime d'une détention illégale, en soins intensifs

OISO

Mode d'emploi

Je veux aider gratuitement :

  • Je clique 5 fois par jour
  • Je visionne chaque jour les vidéos

Je veux faire plus pour cet animal :

  • Je lui offre un DON
  • Je passe un APPEL solidaire
  • J'échange mes MAXIMILES accumulés

Je TELECHARGE sa photo par SMS

Nous sommes heureux d'accueillir aujourd'hui, notre nouvelle association partenaire O.I.S.O. (Observation, Initiation, Soins aux Oiseaux) qui se dévoue pour recueillir et soigner des animaux appartenant à la faune sauvage. Une législation très rigoureuse encadre la détention de ces animaux pourtant capturés par des particuliers, au mépris de la loi et surtout dans la plus grande ignorance de leurs besoins élémentaires. Hydromel, qui doit son nom au fait qu'il se nourrit d'abeilles, est l'illustration d'une de ces tristes histoires. Il a été récupéré dans un état catastrophique et il faut tout le savoir-faire de l'association pour le soigner, lui donner la nourriture qui lui a manqué et lui permettre à terme de retrouver la liberté. Pour ces animaux aussi, victimes de la bêtise humaine, pour que l'on continue à les voir évoluer dans la nature, nous avons besoin des internautes.

L'association OISO est reconnue d'intérêt général, vos dons donneront lieu à déduction fiscale.

Hydromel, bondrée apivore, détenue illégalement dans des conditions déplorables

 

Le 31 décembre dernier nous avons recueilli au centre de soins un mâle de Bondrée apivore en mauvais état. Nous l’avons baptisé Hydromel.

Cet oiseau a été trouvé au milieu d’un champ, il s’est laissé approcher, n’a pas tenté de s’envoler et a pu être attrapé sans difficulté ; ce comportement n’est pas normal pour un oiseau sauvage. Il n’a pas de blessure, pourtant son état est critique.

Hydromel, bondrée apivore mâle, a certainement été détenu illégalement par un particulier peu scrupuleux. Cet oiseau est en très mauvais état, carencé, et le plumage très abîmé ; il devra rester plusieurs mois en convalescence au centre de soins avant d’espérer pouvoir retrouver la liberté.

Oiseau migrateur bloqué dans sa migration : détention illégale fortement suspectée

La bondrée apivore est un rapace migrateur, présent en Europe entre mai et septembre, qui passe le reste de l’année en Afrique tropicale. Il est donc tout à fait anormal de trouver une bondrée apivore en plein hiver dans le Pas-de-Calais.

Par ailleurs, bien que n’étant pas blessé, l’état général d’Hydromel n’est vraiment pas bon et confirme l’hypothèse de la détention.

Son plumage est gras, souillé et abîmé, ce qui laisse penser qu’il n’avait pas accès à un point d’eau lui permettant de se nettoyer correctement les plumes ; et probablement pas accès non plus à l’extérieur, le manque de soleil apportant des carences non négligeables et des problèmes de santé.

Toutes les plumes de sa queue sont arrachées ou coupées, certainement abimées par les barreaux de la cage dans laquelle il était enfermé.

Hydromel est également en surpoids, ce qui traduit un manque d’exercice : sa cage ne devait pas lui permettre de voler.

En surpoids également à cause d’une alimentation qui n’est pas adaptée à cet oiseau.  En effet, la bondrée apivore est un oiseau qui se nourrit principalement de larves d’hyménoptères (guêpes, bourdons), parfois de coléoptères ou quelques fruits.

 Hydromel a sûrement eu une alimentation trop riche et n’apportant pas les éléments essentiels au bon développement d’une bondrée, d’où, encore une fois, les carences visibles au niveau du plumage.

Un oiseau voué à une mort certaine s'il n'avait pas été recueilli par ce centre spécialisé 

De plus, le comportement d’Hydromel n’est pas naturel. Un rapace sauvage est craintif de l’homme, ne se laisse pas approcher et encore moins manipuler et tente de se défendre. Ce n’est pas le cas d’Hydromel, qui laisse les soigneurs le manipuler sans réagir, ce qui prouve que cet oiseau est habitué à la présence humaine.

Toutes les plumes de la queue sont arrachées ou abîmées.

 

La détention d’animaux sauvages est interdite par la loi

La détention et l’élevage d’espèces protégées, menacées, dangereuses, fragiles en captivité ou pouvant porter atteinte à l’environnement, sont interdites sans les autorisations adéquates. La sanction peut atteindre 6 mois d’emprisonnement et 9000 euros d’amende.

Pourquoi Hydromel a-t-il connu une telle mésaventure ?

Malheureusement, dans le cas d’Hydromel il est impossible de savoir qui l’a détenu, où et comment, puisqu’il a été trouvé dans un champ.

A-t-il été recueilli jeune ou blessé dans le but de le soigner mais en toute ignorance des besoins de cette espèce et de la loi ? Ou a-t-il été délibérément retiré de son environnement par pur égoïsme et envie de possession d’un animal sauvage ? S’est-il échappé de chez son détenteur ? Ou l’a-t-on relâché dans la nature après s’être lassé d’un tel animal, sans aucun scrupule ?

Privé de liberté et mal entretenu : ignorance ou bêtise humaine ?

 

Quoi qu’il en soit, s’il n’avait pas été pris en charge, Hydromel aurait été voué à une mort certaine. Incapable de voler à cause du mauvais état de son plumage et de l’absence complète de queue, mais aussi de son surpoids et de sa forte diminution de muscles.

Sans parler des conditions météo, qui ne sont pas du tout celles auxquelles est habituée une bondrée apivore et qui ne lui aurait pas permis de trouver sa nourriture.

Hydromel devra donc rester dans notre centre de soins au moins jusqu’au mois de juin avant de retrouver sa liberté et ses congénères alors revenus de migration.

Mais d’ici là, il faudra qu’il retrouve un plumage et un poids corrects, et qu’il réapprenne à craindre l’homme.

C’est pour cela que nous avons besoin  de votre aide, car nous devons, durant son séjour chez nous, lui donner une alimentation la plus adaptée possible afin de pallier aux différentes carences qu’il a accumulées. Hydromel est donc nourri quotidiennement avec 100g de bananes, viande blanche, grillons et miel. Tout ceci a un coût, en particulier les grillons, qui sont pourtant la part la plus importante de son alimentation, et nous devons pouvoir lui fournir cela durant six mois, pour qu’il retrouve une bonne santé et maximiser son retour à la liberté.

Pour qu’il se remuscle et qu’il réapprenne à voler correctement, Hydromel a été installé dans une volière extérieure où il peut se déplacer en marchant et en volant, se percher, profiter du soleil, tout en s’abritant du vent et de la pluie, se laver grâce à un point d’eau, et perdre l’habitude de l’homme, puisque nous accédons à la volière seulement une fois par jour pour y déposer la nourriture.

Même si cet acte restera impuni, Hydromel est en quelque sorte  un ambassadeur des combats menés en faveur de la faune sauvage, et son retour à la liberté sera la preuve que la nature reprend toujours ses droits.

Evolution de l'état du plumage d'Hydromel, à son arrivée et un mois plus tard. On voit déjà une petite amélioration, mais il va encore falloir du temps avant qu'il soit parfait.

 

Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics, merci pour eux ! Pensez aussi à ceux qui voudraient bien être adoptés...

 


DESTINATION DES FONDS RÉCOLTÉS


6 mois de nourriture, de vitamines injectables et de soins spécifiques.
Ce rapace se nourrit de grillons, de larves de teigne de ruche, de poulet, de bananes, de miel.


En partenariat avec

-
sms

Pour télécharger la photo de Hydromel, rapace victime d'une détention illégale, en soins intensifs

france

Envoyez ACTUHYDROMEL par sms au

81083

* 3,00€ par envoi + prix d'un SMS

belgique

Envoyez ACTUHYDROMEL par
sms au

STuur ACTUHYDROMEL per
sms naar

3070

4,00 € par SMS

2€/SMS Envoyé/Reçu.
Total 4€ par transaction complète.

2€/SMS Verzonden/Ontvagen.
Totaal 4€ per volledige transactie.

suisse

Envoyez ACTUHYDROMEL par sms au

41414

* 5,00 CHF par envoi + prix d'un SMS

Commenter la fiche | 287611 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

79 commentaire(s)

Voir les vidéos

Nous vous invitons à visionner les vidéos présentes ci-dessous afin de faire monter le compteur de l'animal concerné. Pour chaque vidéo publicitaire vue en entier, cela permettra de faire monter le compteur de l'animal.
Seules les vidéos précédées d'une vidéo publicitaire seront bien entendu comptabilisées.

Nous souhaitons remercier ici les organisations et personnes qui nous autorisent à diffuser leurs vidéos pour aider les animaux en détresse présentés sur notre site.

Hope for Paws est une association de protection animale américaine qui vient en aide aux animaux abandonnés. Elle souhaite également éduquer le public, lui faire prendre conscience de la place indispensable qu'occupe l'animal dans la société. Les vidéos d'Hope For Paws sont de véritables bouffées d'oxygène tant les sauvetages filmés sont magnifiques.

www.hopeforpaws.org

Véritable sanctuaire pour les animaux, l'association Animal Unlimited India sauve chaque année des milliers d'animaux. Cette formidable association recueille, soigne et fait adopter les animaux abandonnés en Inde. Elle permet, grâce à ses vidéos, d'éveiller les consciences.

animalaidunlimited.org

Association anglaise, la North Clwyd Animal Rescue (NCAR) sauve chaque année 1800 animaux domestiques et a plusieurs objectifs : Faire adopter les animaux abandonnés, les soigner et éduquer le public. L'animal tient une place importante dans la société anglaise et cette association créée en 1978 y est certainement pour beaucoup.

www.ncar.org.uk

Quoi de mieux que d'avoir les conseils d'un vétérinaire ? Certes, cela ne remplace pas une véritable consultation mais ces vidéos vous permettront, c'est certain de répondre à certaines de vos interrogations.

www.conseilsveterinaire.com