Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Parrainés

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager

Animal sauvage

Publié le 09/08/2016 à 00h01

Night, bébé busard cendré, double fracture de l'aile

CSFSP

Mode d'emploi

Je veux aider gratuitement :

  • Je clique 5 fois par jour
  • Je visionne chaque jour les vidéos

Je veux faire plus pour cet animal :

  • Je lui offre un DON
  • Je passe un APPEL solidaire
  • J'échange mes MAXIMILES accumulés

Je TELECHARGE sa photo par SMS

Night une victime dès sa naissance : elle a échappé aux machines agricoles mais pas à l’inconfort et l’exiguïté du dispositif qui devait la protéger où elle s'est blessée. L'enjeu de ce parrainage est de permettre à Night devenue adulte de voler un jour avec ses congénères et de participer à la migration de la saison prochaine. Merci de participer à ce sauvetage d'un bel oiseau en voie de disparition, d'une femelle busard dont on espère bien qu'elle perpétuera l'espèce grâce à notre mobilisation et aux bons soins du centre de Faune Sauvage de Lydia Bourdeau.

Night, busard cendré, protégé, en voie de disparition et d'un plumage rare 

Night est un busard cendré, c'est une espèce protégée,  en voie de disparition. De plus, Night est encore plus rare car c'est une petite femelle mélanique*.

Le mélanisme se traduit chez les oiseaux par un plumage anormalement sombre. Il est causé par une surproduction de pigments de mélanine qui envahissent les cellules.

Un nid vulnérable sous haute surveillance 

Comme beaucoup de régions en France, le Poitou Charentes bénéficie d'un suivi et d'une conservation des busards par plusieurs associations de protection de la nature, sa faune et sa flore.

Le nid de Night a été repéré assez tôt et par conséquent protégé d'une nasse.

C'est la solution qui a été adoptée, solution la plus fréquente après un dialogue avec les agriculteurs. Les busards nichent au sol et dans les champs cultivés. Leur territoire étant de plus en plus restreint et les cultures de plus en plus conséquentes, ces oiseaux nichent aux endroits qui pour eux semblent naturels même s' ils sont à présent cultivés.

Les jeunes n'ont pas pris leur envol au moment des moissons. Alors pour que les engins agricoles passent sans déchiqueter les jeunes oiseaux, ils sont mis en cage et les parents les nourrissent au travers un grillage...

Les nasses sont retirées une fois les moissons finies et elles sont déplacées de quelques mètres au fur et à mesure du passage des engins. C'est une forme de cohabitation...

Night, épris de liberté à l'étroit dans la nasse : aile fracturée

Chaque année, quelques uns des jeunes se blessent en voulant sortir de ces cages, la peur de la moissonneuse, l'envie de sortir... Les blessures sont plus ou moins graves mais Night malgré ses quelques semaines devaient avoir une folle envie de sortir

et c'est lors du retrait de la nasse que la personne responsable de la surveillance a constaté une fracture de l'aile. Elle a immédiatement prévenu le centre de soins et nous avons pris aussitôt ce busard en charge.

En fait, elle avait déjà eu une fracture quelques semaines avant dont personne ne s'était aperçu, nous l'avons constaté à la radio.  Donc elle avait 2 fractures du radius dont une était déjà solidifiée. La seconde fracture, récente présentait des esquilles tranchantes qui cisaillaient la peau.

Une chirurgie délicate pour que Night puisse voler 

Nous avons en premier réduit manuellement la fracture et placé un pansement en contention mais la radio montrait une diminution de l'os de plus de 8mm par rapport au radius de l'autre aile. Il fallait se rendre à l'évidence, ce bel oiseau migrateur ne pourrait plus voler si on ne tentait pas une chirurgie pour allonger cet os.

Avec l'aide d'un spécialiste en orthopédie, nous avons pratiqué une chirurgie sur le radius en mettant une broche dans cet os. Ce dernier a donc été remis en place parfaitement et en plus, on a récupéré 6mm de longueur.

Longue convalescence, deuxième intervention à prévoir et migration différée 

Night est en soins pour encore très longtemps, elle a des contrôles radios chaque semaine afin de voir le meilleur moment pour retirer cette broche.

La broche ne peut pas rester en place car les os des oiseaux sont creux pour leur assurer une légèreté et pour qu'ils puissent voler donc Night devra subir une seconde chirurgie pour que nous puissions retirer sa broche.

Elle aura aussi de la rééducation et par la suite restera au centre de nombreux mois vu qu'il est évident qu'elle ne pourra pas participer à la migration de ses congénères à la fin du mois d'août. Elle rejoindra donc les busards qu'en automne 2017.

 

Afin de financer les médicaments, les radios, les chirurgies et la nourriture pendant des mois de ce beau migrateur, le CSFSP  a besoin de votre aide. Laissons la chance à nos enfants et aux générations à venir de voir voler les busards cendrés. Merci à tous !

 

Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics, merci pour eux ! Pensez aussi à ceux qui voudraient bien être adoptés...

 


DESTINATION DES FONDS RÉCOLTÉS


5 radios, chirurgie orthopédique, chirurgie de retrait de la broche, antibiotique, morphine, anti inflammatoire, séance ostéopathie, nourriture pendant 8 mois


En partenariat avec

Centre de Soins de la Faune Sauvage Poitevine
Association d'intérêt général

12 rue Marcel Pagnol

86100 Targé Châtellerault


0609852798

E-mail : lydia.bourdeau@gmail.com

Voir la fiche

Voir l'attestation de réception de fonds

-
sms

Pour télécharger la photo de Night, bébé busard cendré, double fracture de l'aile

france

Envoyez ACTUNIGHT par sms au

81083

* 3,00€ par envoi + prix d'un SMS

belgique

Envoyez ACTUNIGHT par
sms au

STuur ACTUNIGHT per
sms naar

3070

4,00 € par SMS

2€/SMS Envoyé/Reçu.
Total 4€ par transaction complète.

2€/SMS Verzonden/Ontvagen.
Totaal 4€ per volledige transactie.

suisse

Envoyez ACTUNIGHT par sms au

41414

* 5,00 CHF par envoi + prix d'un SMS

Commenter la fiche | 171266 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

43 commentaire(s)

Voir les vidéos

Nous vous invitons à visionner les vidéos présentes ci-dessous afin de faire monter le compteur de l'animal concerné. Pour chaque vidéo publicitaire vue en entier, cela permettra de faire monter le compteur de l'animal.
Seules les vidéos précédées d'une vidéo publicitaire seront bien entendu comptabilisées.

Nous souhaitons remercier ici les organisations et personnes qui nous autorisent à diffuser leurs vidéos pour aider les animaux en détresse présentés sur notre site.

Hope for Paws est une association de protection animale américaine qui vient en aide aux animaux abandonnés. Elle souhaite également éduquer le public, lui faire prendre conscience de la place indispensable qu'occupe l'animal dans la société. Les vidéos d'Hope For Paws sont de véritables bouffées d'oxygène tant les sauvetages filmés sont magnifiques.

www.hopeforpaws.org

Véritable sanctuaire pour les animaux, l'association Animal Unlimited India sauve chaque année des milliers d'animaux. Cette formidable association recueille, soigne et fait adopter les animaux abandonnés en Inde. Elle permet, grâce à ses vidéos, d'éveiller les consciences.

animalaidunlimited.org

Association anglaise, la North Clwyd Animal Rescue (NCAR) sauve chaque année 1800 animaux domestiques et a plusieurs objectifs : Faire adopter les animaux abandonnés, les soigner et éduquer le public. L'animal tient une place importante dans la société anglaise et cette association créée en 1978 y est certainement pour beaucoup.

www.ncar.org.uk

Quoi de mieux que d'avoir les conseils d'un vétérinaire ? Certes, cela ne remplace pas une véritable consultation mais ces vidéos vous permettront, c'est certain de répondre à certaines de vos interrogations.

www.conseilsveterinaire.com